Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du participe présent de étudier.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
étudiant étudiants
\e.ty.djɑ̃\

étudiant \e.ty.djɑ̃\ masculin (équivalent féminin : étudiante)

  1. Personne qui suit les cours d’une université ou d’un autre établissement d’enseignement supérieur.
    • A son arrivée dans Paris, Louis Pasteur ne ressemblait guère à cet étudiant, héros de Balzac, qui jetait à la grande ville ce cri plein de confiance : « A nous deux ! » — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 16)
    • Les étudiants savent qu'ils risquent de devoir y subir un bizutage, mais en vertu de la loi du silence qui les accompagne, ils ne savent rien des brimades qu'ils auront à subir. — (René de Vos, Le Bizutage, Presses Universitaires de France, 1998)
    • Les auteurs ont présenté à des étudiants universitaires des personnes souffrant de bégaiement et à qui on avait accolé une vignette explicative des causes à l'origine de leur bégaiement. — (David Bourguignon & Stéphanie Demoulin, « Bégaiement et stigmat social », chap. 13 de Les bégaiements de l'adulte: Première synthèse des connaissances, sous la direction de Bernadette Piérart, éd. Mardaga, 2013)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin étudiant
\e.ty.djɑ̃\

étudiants
\e.ty.djɑ̃\
Féminin étudiante
\e.ty.djɑ̃t\
étudiantes
\e.ty.djɑ̃t\

étudiant \e.ty.djɑ̃\

  1. Relatif aux étudiants, à leur vie.
    • Un festival étudiant.

SynonymesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe étudier
Participe Présent étudiant
Passé

étudiant \e.ty.djɑ̃\

  1. Participe présent de étudier.
    • En étudiant nos mots, les Allemands se sont laissés aller au plaisir et à l’orgueil de les germaniser, comme les philologues anglais, comme le docteur Trench, par exemple, s’efforcent de saxoniser la langue anglaise, qui, cependant, est aux trois quarts française, si l’on interroge à fond notre vieux langage et le patois normand. — (Revue de linguistique et de philologie comparée, volume 9, 1876, page 204)

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

  • France : écouter « étudiant [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « étudiant »

Voir aussiModifier

  • étudiant sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier