FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin evincere (« vaincre, triompher »).

Verbe Modifier

évincer \e.vɛ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Déposséder juridiquement quelqu’un, d’une chose qu'il possède.
    • Il a été évincé de cette maison par jugement.
  2. Écarter quelqu’un d’une candidature ou d’une compétition.
    • Messieurs, continua Rohan, pourquoi le duc de Guise prétend-il nous évincer ? C'est qu'il est chef du parti catholique ; et que nous tous, messieurs, convertis ou non, nous sommes encore des huguenots. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Un candidat évincé a déposé une requête en référé précontractuel, devant le tribunal administratif (TA) de Nantes, au motif que la procédure était viciée du fait de l’irrégularité d’un tel critère car il était sans rapport direct avec la prestation. — (Mathieu Laugier, « Un critère RSE doit obligatoirement avoir un lien avec l’objet du contrat », article paru le 19 février 2018 sur www.achatpublic.info ; accès limité aux abonnés)
    • (Par extension)A vrai dire, le critique ne voit que ce que l'auteur conserve et non ce qu’il rejette. A ce compte, il serait à désirer que les auteurs appendissent pour les critiques, à la fin de leurs œuvres, la collection complète de toutes les idées pauvres et saugrenues qu'ils ont évincées sans ménagement, […]. — (Henri Blaze, « Jean-Paul Richter, premier article : De Wonsiedel à Baireuth », dans la Revue des deux mondes, tome 31/4e série, Paris, 1842, p. 685)
  3. Déposséder quelqu’un de son droit, de sa place, de sa situation, généralement à son propre profit, se substituer à.
    • Les passions évincent la raison.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier