Voir aussi : Rhone

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Rhodanus. Le département tire son nom du fleuve qui le traverse.

Nom propre Modifier

Masculin singulier invariable
Rhône
\ʁon\
 
Vallée du Rhône (1).
 
Localisation du Rhône (2).

Rhône \ʁon\ masculin singulier

  1. (Géographie) Fleuve prenant sa source en Suisse puis traversant la sud-est de la France avant de se jeter dans la Méditerranée.
    • Sans les digues élevées et solidement établies qui l’en garantissent, la Camargue serait submergée par le Rhône plusieurs fois durant le cours du printemps, au moment sur-tout de la fonte des neiges, et pendant l'automne lors des pluies équinoxiales : […]. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, page 77)
    • Des pluies torrentielles ont fait monter le Rhône de 4 mètres. L’île de la Barthelasse à Avignon et la promenade de l’Oulle sont inondées. Le rhonomètre marquait 4m,75. On s’attendait à une crue plus considérable. — (Inondations de 1846 : Relation complète et officielle, recueilli et mis en ordre par A. Berger, Paris : chez L. Maison, 1846, page 42)
    • Le peuple n'a pu se persuader que ce fleuve ne fut un fleuve; il a bien vu que la violence du Rhône était de la colère, et reconnu les convulsions d'un monstre dans ses gouffres tourbillonnants. — (Jules Michelet, Tableau de la France, dans le volume 2 de Histoire de France, Hetzel, 1831 — éditeur Paris : Les Belles Lettres & Offenbourg/Mayence : Lehrmittel, 1947, page47)
    • L'heure d'avance que le vent nous avait fait gagner me permit de courir jusqu'à l'endroit où le Rhône se jette en se bifurquant, gris et sablonneux, dans le lac, pour y laisser son limon, et ressortir pur et azuré, à Genève, après l'avoir traversé dans toute sa longueur. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, tome 1, 1833)
    • Ayant acquis la preuve des relations qui existaient entre Césaire et les assiégeants, les habitants décidèrent de déposer l'évêque dans une barque et de le lâcher sur le Rhône. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le soir, nous franchîmes à pied, destriers tenus par la bride, le pont Saint-Bénézet qui reliait les deux rives du fleuve Rhône, sous des rafales de vent à décorner les cocus, pour rejoindre la terre royale au fort Saint-André, près Villeneuve-lès-Avignon. — (Hugues de Queyssac, Le chevalier noir et la dame blanche, tome 4: La lumière des parfaits, éditions 12/21, 2014)
  2. (Géographie) Département français dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui porte le numéro 69.
    • La ressource en eau est globalement suffisante dans le Rhône, département hyperurbain, même si des étiages sévères ont donné lieu ces dernières années à des arrêtés sécheresse par mesure de précaution. — (Aurélie Roussary, ‎Rémi Barbier, Les territoires de l'eau potable, 2016, page 13)

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

DérivésModifier

HolonymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

FinnoisModifier

ÉtymologieModifier

Du français.

Nom propre Modifier

Déclinaison
Cas Singulier Pluriel
Nominatif Rhône
Génitif Rhônen
Partitif Rhônea
Accusatif Rhône[1]
Rhônen[2]
Inessif Rhônessa
Élatif Rhônein
Illatif Rhônesta
Adessif Rhônella
Ablatif Rhônelle
Allatif Rhônelta
Essif Rhônena
Translatif Rhôneksi
Abessif Rhônetta
Instructif
Comitatif [3]
Notes [1] [2] [3]

[1]

  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive dont le sujet est la troisième personne
    du singulier sans aucun pronom.
  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive passive.
  • Dans toutes les phrases passives à n’importe
    quel mode.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la deuxième personne du singulier, ou la
    première ou deuxième personne du pluriel.

[2]

  • Dans les phrases actives positives aux modes
    indicatif, conditionnel ou potentiel.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la troisième personne du singulier ou du
    pluriel.

[3]

Rhône \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Rhône.
    • Saônen ja Rhônen, rannoille, ja täällä pidettiin vuosittain neljät suuret markkinat, jotka keräsivät väkeä kaikkialta. — (Helena Petäistö, Aamiainen Cocon kanssa: Pariisissa, Strasbourgissa ja Lyonissa, Kustannusosakeyhtiö Tammi Helsinki, page 186)
      Sur les rives de la Saône et du Rhône se tenaient là chaque année quatre grands marchés qui rassemblaient des gens venus d’un peu partout.