Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin impérial allusio de alludere (« badiner, éveiller une idée »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
allusion allusions
\a.ly.zjɔ̃\

allusion \a.ly.zjɔ̃\ féminin

  1. (Rhétorique) Figure de style qui permet d’éveiller l’idée d’une personne ou d’une chose sans en faire expressément mention.
    • Ces quatre sources sont 1° le besoin ; 2° le pléonasme ; 3° la métathèse ; 4° l’énallage. Parmi les figures de pensées, au nombre de dix-huit, il [Phœbammon] en distingue deux nées du besoin : l’aposiopèse et l’épitrochasmos ; six nées du pléonasme : la prodiorthose, l’épidiorthose, la procatalepse, la paralipse, la diotypose, l’épimone ; six nées de la métathèse : la prosopopée, l’éthopée, la figure appelée μιϰτόν, parce qu’elle tient de l’une et de l’autre, l’interrogation appelée έρώτησις, l’interrogation appelée πεύσις, et la prétérition ; quatre nées de l’énallage : l’ironie, la dubitation, l’allusion satirique, l’apostrophe. — (Étienne Gros, Étude sur l’état de la rhétorique chez les Grecs, Typographie de Firmin Didot Frères, Paris, 1835)
    • Mais m’sieu le curé ne comprit pas sans doute le sens de cette insidieuse allusion[…] — (Louis Pergaud, « L’Argument décisif », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Des chut ! s’élevèrent aussitôt, mais les deux acrobates avaient compris l’allusion et ils se sentirent mal à l’aise. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Suivant les positions qu'ils adoptent à l'égard de l'évolution politique de Thèbes et des cités béotiennes, les commentateurs de Ps-Xénophon interprètent son allusion à l'intervention athénienne en Béotie de façons très différentes. — (La Constitution d'Athènes attribuée à Xénophon, traduite et commentée par Claudine Leduc, Annales littéraires de l'Université de Besançon, 1976, p. 223)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • allusion sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
allusion
\ə.ˈluː.ʒən\
ou \ə.ˈljuː.ʒən\
allusions
\ə.ˈluː.ʒənz\
ou \ə.ˈljuː.ʒənz\

allusion \ə.ˈluː.ʒən\ ou \ə.ˈljuː.ʒən\

  1. (Rhétorique) Allusion.

Apparentés étymologiquesModifier

  • allude (to something) (faire allusion)

Voir aussiModifier

  • allusion sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du français allusion[1].

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Defini
Singulier allusion allusionen
Pluriel allusioner allusionerna

allusion \alʉˈɧuːn\ commun

  1. Allusion.
    • Min ”Twin Peaks”-allusion är ingen slump. — (Helena, Glitterscenen - Monika Falgerholm, Bokhora, 30 septembre 2009)
      Mon allusion à "Twin Peaks" n'est pas un hasard.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Elof HellquistSvensk etymologisk ordbok, 1922, 1re édition