FrançaisModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
avion avions
\a.vjɔ̃\

avions \a.vjɔ̃\ masculin

  1. Pluriel de avion.

Forme de verbe 1 Modifier

Voir la conjugaison du verbe avoir
Indicatif Présent
Imparfait
nous avions
Passé simple
Futur simple

avions \a.vjɔ̃\

  1. Première personne du pluriel de l’indicatif imparfait du verbe avoir.
    • Vétérans chevronnés de la guerre des boutons, grands maraudeurs de pommes et abatteurs de noix, tous, garnements de dix à douze ans, nous avions ce printemps-là reformé notre association de bandits grimpeurs, pillards aériens et détrousseurs de nids. — (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Forme de verbe 2Modifier

Voir la conjugaison du verbe avier
Indicatif Présent
nous avions
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Impératif Présent
(1re personne du pluriel)
avions

avions \a.vjɔ̃\

  1. Première personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe avier.
  2. Première personne du pluriel de l’impératif présent du verbe avier.

PrononciationModifier



HomophonesModifier

AnagrammesModifier

CatalanModifier

Forme de nom commun Modifier

avions \Prononciation ?\ masculin

  1. Pluriel de avió.

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Invariable
avions
\Prononciation ?\

avions \Prononciation ?\ féminin pluriel invariable (graphie ABCD)

  1. Aviation.

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
avion avions
\Prononciation ?\

avions \Prononciation ?\ féminin (graphie ABCD)

  1. Pluriel de avion.

Forme de verbe Modifier

avions \Prononciation ?\ (graphie ABCD)

  1. (Est de la Haute-Bretagne) Première personne du pluriel de l'imparfait de l'indicatif du verbe avair.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 98
  • Régis Auffray, Chapè Chapiao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, page 140