Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Du latin barbarismus (« expression vicieuse ») → voir barbare au sens premier (latin barbarus du grec barbaros, « personne ne parlant ni grec ni latin ») et suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
barbarisme barbarismes
\baʁ.ba.ʁism\

barbarisme \baʁ.ba.ʁism\ masculin

  1. (Linguistique) Mot ou forme incorrect, ou dont le sens est altéré, dévié. → voir impropriété et solécisme
    • Un barbarisme heureux reste dans une langue sans la défigurer ; des solécismes ne s’y établissent jamais sans la détruire. — (Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe, 1848)
    • Par un barbarisme de la basse latinité, on a dit essere au lieu de esse, pour se conformer à la terminaison ordinaire des infinitifs latins; essere ensuite a été contracté en ser; et le futur est composé de cet infinitif et du présent du verbe auxiliaire: ser-ai, ser-as, ser-a. — (August Wilhelm von Schlegel, Essais littéraires et historiques, 1842)
    • Il y a (dit Voltaire sur un vers du Cid) un dictionnaire d’orthographe où il est dit qu’« invaincu » est un barbarisme. Non ; c’est un terme hasardé et nécessaire. Il y a deux sortes de barbarisme, celui des mots et celui des phrases. Égaliser les fortunes pour égaler ; éduquer, pour donner de l’éducation, voilà des barbarismes de mots. — (François Génin, Récréations philologiques, 1856)
    • — Jusque midi, je corrige les devoirs de mes élèves. Ce n’est pas amusant…
      — Ah ?
      — De lire quinze copies qui, s’il y avait un barbarisme à faire, le contiennent quinze fois. Au crayon rouge, j’inscris mes notes dans le coin : mal, très mal, inepte…
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, pages 97-98.)
  1. (Par extension) Faute contre la règle ou le bon goût.
  2. (Par confusion avec barbarie) Acte qui relève de la barbarie.
    • Les bébés congelés, ce n’est pas du barbarisme, c’est du désespoir. — (Blogue, Acte de barbarisme au 21ème siècle ?, 2007)
    • Le successeur de Jean-Paul II condamne fermement le terrorisme islamiste, ce "nouveau barbarisme", et exhorte les représentants de l’Islam à prendre conscience de la "grande responsabilité" qu’ils portent envers les jeunes générations. — (Blogue, Benoît XVI contre le "nouveau "barbarisme", 2005)
    • Ce qui n’excuse nullement, loin de là, le barbarisme des soi-disant insurgés Irakiens. — (Blogue, Un appel à la vérité sur 11 septembre, 2005)
    • […] l’achèvement d’un blessé étant un acte de barbarisme odieux, contraire aux lois de l’honneur […] — (Jurisprudence française, 1807 à 1952. Période 1807-1926, page 730, André Bruzin, Jean Nectoux, 1954)

NotesModifier

L’emploi (3) résulte d’une confusion avec barbarie. Il n’est pas référencé dans les dictionnaires, mais il est attesté dans une poignée [1] d’ouvrages édités. Cet emploi est aussi condamné par les grammairiens.

SynonymesModifier

(1)

HyperonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

ParonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin barbarismus (« expression vicieuse ») → voir barbare au sens premier (latin barbarus du grec barbaros, « personne ne parlant ni grec ni latin ») et suffixe -isme.

Nom commun Modifier

barbarisme masculin

  1. Barbarisme.

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin barbarismus (« expression vicieuse ») → voir barbare au sens premier (latin barbarus du grec barbaros, « personne ne parlant ni grec ni latin ») et suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
barbarisme
\bəɾ.bəˈɾis.mə\
barbarismes
\bəɾ.bəˈɾis.məs\

barbarisme \bəɾ.bəˈɾis.mə\ masculin

  1. (Linguistique) Barbarisme.

Voir aussiModifier

  • barbarisme sur l’encyclopédie Wikipédia (en catalan)  

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin barbarismus (« expression vicieuse ») → voir barbare au sens premier (latin barbarus du grec barbaros, « personne ne parlant ni grec ni latin ») et suffixe -isme.

Nom commun Modifier

barbarisme \Prononciation ?\

  1. (Linguistique) Barbarisme.

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin barbarismus (« expression vicieuse ») → voir barbare au sens premier (latin barbarus du grec barbaros, « personne ne parlant ni grec ni latin ») et suffixe -isme.

Nom commun Modifier

barbarisme \Prononciation ?\ masculin

  1. (Linguistique) Barbarisme.

RéférencesModifier