FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin cilium (« cil ») et , calque du néolatin scientifique Ciliata.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin cilié
\si.lje\

ciliés
\si.lje\
Féminin ciliée
\si.lje\
ciliées
\si.lje\
 
Trois des cinq pétales sont ciliés (2) chez les capucines.

cilié \si.lje\ masculin

  1. (Biologie) Se dit d'une cellule qui porte sur le bord des cils vibratiles, qui lui permettent de se mouvoir.
    • Structure d'une paramécie: grand protozoaire cilié vivant dans les eaux douces stagnantes.
      Cils vibratoires: cils minuscules entourant la paramécie et lui permettant de se déplacer.
  2. (Botanique) Se dit d'un organe qui porte sur le bord des poils disposés en rang.
    • CAPUCINE. — TROPOEOLUM, L. Calice monosépale, éperonné à sa base, à cinq divisions profondes; corolle de cinq pétales, dont trois ciliés sur les bords; huit étamines libres. — (G. Cuviez et A. Richard, Drapiez, Cours complet d'histoire naturelle médicale et pharmaceutique, Volume 2, 1835, p.111)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cilié ciliés
\si.lje\

cilié \si.lje\ masculin

  1. Protozoaire membre du phylum des Ciliés, pourvu de cils vibratiles, et vivant dans des milieux liquides.
    • L’interférence ARN est aussi impliquée dans le développement du noyau somatique de la paramécie, ce qui peut expliquer l’hérédité non mendélienne de certains caractères chez ce cilié.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

Voir aussiModifier

  • cilié sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier