Voir aussi : borð, bòrd, börd

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien bas vieux-francique *bord (« bord d’un vaisseau »), apparenté à l’anglo-saxon et au vieil anglais bord (anglais board), au néerlandais boord.
L’emprunt à l’ancien bas francique s’est fait indépendamment de celui de l’ancien français bort (« planche » → voir borde) à l’ancien bas francique *bord (« planche »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bord bords
\bɔʁ\

bord \bɔʁ\ masculin

  1. Extrémité d’une surface ou ce qui la termine, la ligne qui forme le contour d’une chose.
    • Un morceau de savon traînait sur le bord de la baignoire en bois. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • (Figuré) A cette nouvelle, il tomba sans connaissance ; sa douleur le mit au bord du tombeau ; il fut longtemps malade. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, I. Le borgne, 1748)
    • Le bord d’une robe, d’un manteau, d’un verre. — Le bord, les bords d’un précipice.
    • — Cette petite demoiselle va se réchauffer avec un doigt de vin chaud !
      Un doigt ? Le verre tendu, si le cafetier relevait trop tôt le pichet à bec, je savais commander : « Bord à bord ! »
      — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 40.)
  2. (Figuré) Limite.
    • Pour la énième fois, je me fis la réflexion que, depuis un certain temps, je brûlais la chandelle par les deux bouts. En fait, j'étais au bord du surmenage professionnel. — (James Patterson, Une ombre sur la ville, traduit de l'américain par Philippe Hupp, éditions L'Archipel, 2010, chap. 12)
  3. Tout ce qui s’étend vers les extrémités de certaines choses.
    1. (En particulier) Tout ce qui est depuis la partie concave d’un plat, d’une assiette, jusqu’à l’extrémité.
    2. (En particulier) Tout ce qui excède par en bas la forme d’un chapeau.
  4. (En particulier) Terrain, sol qui est le long de la mer, d’un fleuve, autour d’un lac, etc.
    • Cette plante ne croît qu’au bord de la mer.
    • Les bords du Rhin sont fort pittoresques.
  5. Sorte de ruban ou galon, bande d’étoffe dont on borde certaines parties de l’habillement.
    • Mettre un bord à un chapeau, à une jupe.
  6. (Marine) Côté d’un bateau.
    • De quel bord vient le vent ?
    • Sauter par-dessus bord.
    1. (Par métonymie) Le navire lui-même.
      • Le capitaine nous régala sur son bord.
  7. (Quelquefois) Bordée.
    • Courir des bords.
    • Louvoyer à petits bords.
    • Courir un bord à terre, un bord au large.
  8. (Topologie) Pour une partie A d’un espace topologique, son adhérence privée de son intérieur. Un point x de X appartient au bord de A ssi tout voisinage de x rencontre à la fois A et son complémentaire.
  9. (Au pluriel) (Poétique) Régions, des contrées environnées d’eau.
    • Les bords africains, indiens.
    • Vivre sur les bords étrangers.
  10. (Jeux) Au cinq-cents, le valet d’atout et le valet de l’autre sorte de même couleur ; ce sont les cartes les plus fortes, exception faite des jokers.
  11. (Figuré) Opinion.
    • Et vous, les mamans, les femmes de Ménilmontant, qui m’accostez dans la rue, qui me traitez en camarade, j’aurai eu beau faire : je ne suis pas de votre bord, je ne suis qu’une déguisée ! — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • Vous devez être, ironisais-je, un de ces anciens rebelles vendéens, un de ces nostalgiques royalistes. Je ne suis pas de ce bord-là. J’ai toujours été républicain. — (A. M. Ivankov-Diaz, Moi, Jean Thomas Collot, fils de gueux, L’encre et le grattoir, 2017, ISBN 978-2-9562146-0-1)
  12. (Par métonymie) (Par euphémisme) Orientation sexuelle ; en particulier, homosexualité.
    • Il y a un type qui n’arrête pas de mater dans ma direction. Il sort sur son balcon, les yeux rivés sur moi ; il rentre et, derrière la vitre, reste un long moment tourné complètement face à moi. Il commence à me courir à la fin ! Je lui ai fait signe du revers de la main d’arrêter son cirque et de me lâcher en lui faisant comprendre que je ne suis pas de ce bord-là. — (Hoda Barakat traduit par Philippe Vigreux, Courrier de nuit, Actes Sud, 2018, ISBN 978-2330113711)

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

  • à bord (cri de gens qui sont sur un navire pour avertir qu’ils veulent aller à terre, ou de gens qui sont sur le rivage pour demander à s’embarquer)

HyponymesModifier

→ voir bâbord et tribord

TraductionsModifier

PrononciationModifier


HomophonesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bord \Prononciation ?\

  1. Assiette.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bord \Prononciation ?\

  1. (Geordie) Oiseau.

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) (Date à préciser) Du latin vulgaire bŭrdus [2] « mule ».
(Nom) (Date à préciser) De l’espagnol bordo.

Adjectif Modifier

bord \Prononciation ?\

  1. (Agriculture, Botanique) (Courant) Bâtard, sauvage.

DérivésModifier

Nom commun Modifier

bort \ˈbort\

  1. Le côté d'un bateau.

RéférencesModifier

CorniqueModifier

ÉtymologieModifier

Du vieil anglais bord (« planche »).

Nom commun Modifier

bord [Prononciation ?] (cornique moderne), masculin (pluriel : bordys)

  1. (Mobilier) Table.

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bord \Prononciation ?\ masculin

  1. Table.

Gaélique irlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bord \bˠɔɾˠd̪ˠ\

  1. Bord.

KotavaModifier

ÉtymologieModifier

Racine inventée arbitrairement.[1]

Nom commun Modifier

bord \bɔrd\ ou \bord\

  1. Papillon.

DérivésModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « bord [bɔrd] »

RéférencesModifier

  • « bord », dans Kotapedia
  1. Selon l'argumentaire développé par l'initiateur du kotava, cette langue ne tire pas des autres langues son vocabulaire.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen néerlandais bret.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom bord borden
Diminutif bordje bordjes

bord neutre

  1. Enseigne, écriteau.
    • een bord met « verboden toegang »
      un écriteau portant la mention « entrée interdite »
  2. Assiette.
    • diep bord
      assiette creuse, (Belgique) assiette profonde
    • plat bord
      assiette plate
    • Omdat het eten zo lekker was schepte hij zijn bord nog eens vol
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  3. Panneau, planche.
    • verkeersbord
      panneau de signalisation
  4. Tableau, tableau noir.
    • (Figuré) een bord voor z’n kop hebben
      être bouché à l’éméri
  5. Tablier, plateau.
    • schaakbord

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

assiette

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 98,8 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • bord sur l’encyclopédie Wikipédia (en néerlandais)  

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bord \Prononciation ?\ masculin

  1. Table.

PrononciationModifier

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Neutre Indéfini Défini
Singulier bord bordet
Pluriel bord borden

bord \buːɖ\ neutre

  1. Table.
  2. (Marine) Bord.

DérivésModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

MéronymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier