homosexualité

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de sexualité, avec le préfixe homo- (« identique », « semblable »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
homosexualité homosexualités
\o.mo.sɛk.sɥa.li.te\

homosexualité \o.mo.sɛk.sɥa.li.te\ féminin

  1. Orientation sexuelle, attirance sentimentale et sexuelle pour des personnes du même sexe (perspective psychologique et sociologique).
    • Il me semble utile de réitérer ce que j’ai déjà dit ici même, et ce que M. Max Dessoir fait ressortir si bien : la profonde différence entre l’homosexualité, c’est-à-dire l’inversion, et l’hétérosexualité. — ([Marc] André Raffalovich, « L'éducation des invertis », Archives de l'anthropologie criminelle, 1894, tome 14, page 738)
    • Lorsque l’homosexualité intégrera la normalité, il faudra alors instituer le régime isosexuel où tous les rôles sexuels seront abolis. — (Denis Bourque et Anne Brown, Les Littératures d'expression française d'Amérique du Nord et le carnavalesque, Les Éditions d'Acadie, 1998, page 336)
    • L’année 1973 aura marqué l’homosexualité moderne comme étant celle de sa sortie de la Bible de la psychiatrie qu’est le DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders). — (Frédéric Tremblay, La contestation, voie royale de la conservation, journaldequebec.com, 4 mars 2021)
    • En 1990, l’Organisation mondiale de la santé supprime l’homosexualité de la liste des maladies mentales, mettant fin à plus d’un siècle d’homophobie médicale.
  2. Pratique de relations sexuelles et affectives avec des personnes du même sexe.
    • Quant à la bestialité, elle heurte profondément les pratiques normales. Sa quête occupe davantage les juges au nord du royaume que l’homosexualité. — (Claude Gauvard, « De Grace especial » : crime, état et société en France à la fin du Moyen Âge, Publications de la Sorbonne, 1991, page 598)
    • […] où l’on découvre que les hommes préhistoriques ne jouaient pas uniquement à « Moi Tarzan, toi Jane ». Leurs pratiques sexuelles étant nettement plus variées. Homosexualité, zoophilie, masturbation… — (Catherine Mallaval, Préhistoires de cul, dans Libération, 24 décembre 1996 [texte intégral])
    • Osons le dire : au sein de minorités sexuelles, les femmes prennent le pouvoir. Elles le font plutôt par la bisexualité que par l’homosexualité. Le drapeau arc-en-ciel ne doit pas nous cacher que le bloc historique LGBT est passé en matridominance. — (Emmanuel Todd, Où en sont-elles : Une esquisse de l'histoire des femmes, Éditions du Seuil, 2022, p. 193)

NotesModifier

On s’efforcera de maintenir une distinction claire entre homosexualité, pédérastie ou pédophilie.

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier