Voir aussi : Joker

Étymologie

modifier
(Nom) (1912)[1] Emprunté à l’anglais joker.
(Verbe) De l’anglais joke (« plaisanter »), avec la désinence -er.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
joker jokers
\ʒɔ.kɛʁ\
ou \dʒɔ.kɛʁ\
ou \dʒo.kœʁ\
 
Une carte du joker.

joker \ʒɔ.kɛʁ\, \dʒɔ.kɛʁ\ ou \dʒo.kœʁ\ (Canada) masculin

  1. (Cartes à jouer) Carte qui peut prendre à certains jeux n’importe quelle valeur, selon la volonté de celui qui la détient.
    • Ainsi du joker dans le jeu de cartes ou de l'avantage d'une pièce dans le jeu des échecs pour rétablir l'équilibre entre deux joueurs d'inégale force. — (Jeux et sports, 1967)
  2. (Scrabble) Lettre blanche à laquelle on peut désigner l’identité de n’importe quelle lettre.
  3. (Sens figuré) Avantage quelconque que l’on emploie si besoin est.
    • Avancer un joker, donner son joker, refuser de répondre à une question.
    • Sortir son joker, se sortir d’une situation embarrassante par un moyen inattendu.
  4. (Programmation) Métacaractère passe-partout, utilisé pour désigner un caractère quelconque, comme le point dans /file.*/ dans les expressions rationnelles, ou un ou plusieurs caractères quelconques, comme l’astérisque dans *.txt sur un shell.
    • Dans le cadre d’une recherche par mots-clés également, les troncatures sont des signes permettant de remplacer un ou plusieurs caractères d’un mot par un astérisque ou par une lettre « joker ». — (Nathalie Favre, Céline Kramer, La recherche documentaire au service des sciences infirmières, Initiatives Santé, 2013, ISBN 978-2-7573-0677-2)

Synonymes

modifier
  • frime (1, 2 et 4) (Canada)

Traductions

modifier

joker \dʒɔ.ke\ ou \dʒo.ke\ (Canada) 1er groupe (voir la conjugaison) intransitif (Anglicisme)

  1. (Argot) Plaisanter, blaguer.
    • Tu jokes, là ?

Prononciation

modifier

nom

verbe

Voir aussi

modifier
  • joker sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier

Étymologie

modifier
(1729)[1] Dérivé de joke (« blaguer, plaisanter ») avec le suffixe -er (« -eur »).
(Cartes à jouer) (1857) Première attestation sous la forme Black Joke[1] ; voir jack (« valet »), blackjack et, pour la forme en \o\ jock ; (1868)[1] Attestation sous la forme joker ; mot identique au précédent ou issu[2] l’allemand Jucker (« valet dans l’euchre »), apparenté à euchre (« euchre »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
joker
\ˈdʒəʊ.kə\
ou \ˈdʒoʊ.kɚ\
jokers
\ˈdʒəʊ.kəz\
ou \ˈdʒoʊ.kɚz\

joker \ˈdʒəʊ.kə\ (Royaume-Uni), \ˈdʒoʊ.kɚ\ (États-Unis)

  1. Blagueur, plaisantin, joyeux drille, farceur.
  2. Bouffon.
  3. (Cartes à jouer) Joker.
  4. (Entomologie) Féralie joyeuse (Feralia jocosa Guenée, 1852).

Synonymes

modifier

Blagueur :

Bouffon :

Papillon :

Apparentés étymologiques

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • joker sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

Références

modifier
  1. a b et c (En anglais) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage
  2. David Parlett, The Penguin Book of Card Games, 2008, ISBN 9780141916101, p. 109

Étymologie

modifier
De l’anglais joker.

Nom commun

modifier

joker \Prononciation ?\ masculin

  1. Joker (carte à jouer).

Dérivés

modifier

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]