FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de à et de tout.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
atout atouts
\a.tu\

atout \a.tu\ masculin

  1. (Cartes à jouer) Carte de la même couleur que celle qui retourne, ou qui, suivant une convention, l’emporte sur les autres.
    • Si, à la seconde levée, A avait joué son 7 de cœur au lieu de son roi d’atout, cette manière inattendue de jouer aurait dû mettre votre défiance en éveil, […]. — (« Les jeux de cartes », dans la Grande encyclopédie méthodique, universelle, illustrée des jeux et des divertissements de l'esprit et du corps, Librairie illustrée, 1888, page 545)
    • Cette fois, le gentilhomme n’avait pas tourné un roi, mais le sept de trèfle. J’avais deux cœurs et trois atouts : le roi et l’as de cœur, l’as, le dix, et le neuf de trèfle. — (Gaston Leroux, L’Homme qui a vu le diable, 1908)
    • Un jeu de cartes sortit d’une poche et les cris montèrent. Trois petites filles sur six ne savaient-elles pas déjà tricher, mouiller le pouce comme au cabaret, asséner l’atout sur la table : « Et ratatout ! Et t’as biché le cul de la bouteille ; t’as pas marqué un point ! » — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, réédition Livre de Poche, 1960, page 20)
    • 1er janvier 1941 – Ah, je voudrais tout rejouer depuis le début. Ne pas avoir étalé mes cartes si vite ; j’ai joué l’atout trop tôt et je n’ai plus rien dans les mains. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 124)
  2. Avantage de quelqu'un ou de quelque chose ; élément de succès.
    • C’est la mort dans l’âme que je repris le chemin du retour, repassant la ligne de démarcation exactement comme à l’aller, mais sous une pluie battante…, ce qui était malgré tout un bon atout pour ne pas se faire prendre par les patrouilles schleuhes. — (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984, page 164)
  3. (Argot) (Vieilli) (Rare) Coup grave.
    • Voilà mon dernier atout… Vous m’avez donné le coup de la mort. — (Balzac)
  4. (Argot) (Vieilli) (Rare) Courage.
    • Je ne me plains pas. Tu es un cadet qui a de l’atout. — (Eugène Sue)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • atout sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
atout atouts
\Prononciation ?\

atout \Prononciation ?\ masculin

  1. Coup, tape, pochade.

RéférencesModifier

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 228 → [version en ligne]

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
atout atouts
\Prononciation ?\

atout \atu\ masculin (graphie ABCD)

  1. Accident, blessure, anicroche.
  2. Incident.
  3. Épreuve, malheur, imprévu, problème.
  4. Maladie.

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 96

ItalienModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Invariable
atout

atout \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. (Cartes à jouer) Atout.

SynonymesModifier

Voir aussiModifier

  • atout sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)