déférer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Du latin deferre.

Verbe Modifier

déférer \de.fe.ʁe\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Transitif) Décerner une des dignités, un des honneurs dont un état ou un corps dispose en faveur d’une personne.
    • Les Romains ont déféré les honneurs divins à la plupart des empereurs. Le peuple romain déféra avant l’âge le consulat à Scipion et l’honneur du triomphe à Pompée.
    • Les cardinaux lui déférèrent le pontificat.
  2. (Transitif) (Droit) Traduire devant une autorité, un tribunal.
    • En résumé le livre de M. Baudelaire est une de ces publications malsaines, profondément immorales qui sont appelées à un succès de scandale. Proposition de le déférer au Parquet. — (Rapport de la Direction Générale de la Sûreté publique du 7 juillet 1857, au Ministre de l’Intérieur)
    • Car qu’auraient pu faire les magistrats instructeurs si François Fillon n’avait pas déféré à sa convocation ? — (Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Apocalypse – Les années Fillon, Fayard, Paris, 2020, ISBN 978-2-213-71296-3, IIIe partie, ch. 19, p. 322)
  3. (Intransitif) Accorder par respect quelque chose à quelqu’un.
    • Déférer au jugement, à l’avis de quelqu’un.
    • Or, tes parents sont des lâches. Ils défèrent au mensonge de la Patrie et permettent sans horreur que tu t’en ailles « sous les drapeaux ». — (Laurent Tailhade, Discours pour la Paix, Lettre aux conscrits, L’Idée libre, 1928, p. 21-30)
    • D’ailleurs,je suis sûre que, dans votre for intérieur, vous partagez mon avis et que seule la crainte de paraître ridicule en ces temps d’immoralité, vous empêche de déférer au légitime désir de Monique. — (Exbrayat, Au « Trois cassoulets », Le Masque, Librairie des Champs-Élysées, 1971, page 14)
    • […] Édith avait prié sa cousine d’aller lui chercher un livre. Imprudence fatale ! Ilona déféra à ce désir innocent. — (Stefan Zweig, trad. Alzir Hella (2002), La pitié dangereuse, Grasset, Paris, 1939, page 377)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier




HomophonesModifier

RéférencesModifier