en trois coups de cuiller à pot

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de en, trois, coup, cuiller et pot.
Cette expression semble apparaître juste avant la Première Guerre mondiale. La cuiller à pot est une grosse louche, qui, en raison de sa taille, permet de vider rapidement un récipient ou de servir vite fait de grandes louchées de nourriture. C’est de là que viendrait la notion de rapidité associée à notre locution qui serait née dans le milieu militaire ou carcéral. (Le service rapide du rata des bidasses ou des prisonniers.)
L’absence de difficulté sous-entend parfois l’intervention de la chance, que l’on retrouve aussi dans « avoir du pot ».
Une autre origine quelquefois proposée viendrait de la marine à voile, la cuiller à pot étant un sabre d’abordage muni d’une coquille en forme de cuiller destinée à protéger la main [1].

Locution adverbiale Modifier

Invariable
en trois coups de cuiller à pot
\ɑ̃ tʁwa ku də kɥi.jɛʁ‿a po\

en trois coups de cuiller à pot \ɑ̃ tʁwa ku də kɥi.jɛʁ‿a po\

  1. (Familier) Très facilement ou très rapidement.
    • Alors, en trois coups de cuiller à pot, vous serez verts, gelés, roustis, rétamés, dans les choux. — (Léon Frapié, Le Matin, 25 décembre 1914, page 4)
    • Il a retapissé l’appartement en trois coups de cuiller à pot.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier