entremetteur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de entremettre avec le suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
entremetteur entremetteurs
\ɑ̃.tʁə.mɛ.tœʁ\

entremetteur \ɑ̃.tʁə.mɛ.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : entremetteuse)

  1. Personne qui s’entremet entre deux ou plusieurs personnes, le plus souvent en mauvaise part.
    • La loi romaine faisait des entremetteurs et des prostituées une caste taxée d’infamie. — (Yves Guyot, La Prostitution, 1882)
    • Pas le moindre entremetteur sorti de la comédie antique, et continuant depuis à courir les rues, proposant à ces Illustres Seigneurs de les conduire à de bonnes adresses. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 130)
  2. Personne mettant en relation d’autres personnes qui souhaitent réaliser entre elles des opérations commerciales, un apporteur d’affaires.
    • Mercredi, notre Bureau d’enquêtes a rapporté que Pierre Fitzgibbon avait joué les entremetteurs entre le premier ministre François Legault et le cofondateur de White Star, un fonds géré dans un paradis fiscal dans lequel il est lui-même investisseur. — (Vincent Larin, Photo embarrassante: le PLQ et QS invitent Fitzgibbon à se retirer, Le Journal de Québec , 31 mars 2021)
  3. Moyen de médiation entre deux choses.
    • L’argent est l’entremetteur entre le besoin et l’objet, entre la vie et les moyens de vivre. Mais ce qui sert de médiateur à ma vie médiatise aussi l’existence des autres pour moi. Pour moi, l’argent, c’est autrui. — (Karl Marx, Thèses sur Feuerbach, 1845, Extrait de Marx et Engels, Œuvres choisies, Éditions du Progrès, Moscou 1978, pages 24-26. (Ludwig Feuerbach et la fin de la philosophie classique allemande, Éditions Sociales, Paris, 1966))

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier