Étymologie

modifier
(XIIe siècle)[1] Du latin excūsāre (« excuser »)[2], antonyme de accuser[2].

excuser \ɛk.sky.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (Pronominal : s’excuser)

  1. Disculper dans une certaine mesure, présenter une personne ou une action comme moins coupable qu’elle ne semble.
    • Il l’a excusé auprès de moi. Il s’efforçait vainement de l’excuser. On doit excuser les fautes de la jeunesse.
    • Il faut excuser ce léger oubli. Excusez l’état où je suis. Vous m’excuserez si je ne vous accompagne pas plus loin.
    • Rien ne peut faire excuser une telle conduite. et par extension: Rien n’excuse une telle conduite.
    • – Je n’ai pas de stylographe.
      Excusez-moi : prenez ce stylo-bille.
      (« L’on dit : “veuillez m’excuser”. Ce bonhomme atrachèle se croit-il tant supérieur ? »)
      — (Richard Jorif, Le Burelain, éditions François Bourin, 1989, page 31)
  2. Reconnaître une personne ou une action comme moins coupable qu’on ne l’avait cru, faire grâce.
    • Après l’avoir entendu, on ne peut s’empêcher de l’excuser.
  3. Autoriser quelqu’un à ne pas faire une chose, dispenser d'une obligation.
    • Il m’a invité à souper, je l’ai prié de m’en excuser.

Synonymes

modifier

Antonymes

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier

Étymologie

modifier
Dérivé de excuse, avec le suffixe -er.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
excuser
\Prononciation ?\
excusers
\Prononciation ?\

excuser \Prononciation ?\

  1. Excuseur.