FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin fautor, « celui qui favorise ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fauteur fauteurs
\fo.tœʁ\

fauteur \fo.tœʁ\ masculin (pour une femme on peut dire : fautrice, fauteuse)

  1. (Vieilli) Celui qui favorise, protège, une personne ou une chose.
    • Le monstre [un traître], dévoilant ses infâmes desseins,
      Appelle ses fauteurs, et, volant à leur tête,
      De notre bataillon vient troubler la retraite.
      — (Esprit-François-Marie Dupré-Deloire, Charles Martel, T.1, chant II, 1829, p. 99)
    • Le grand rabbin pria aussi pour « ceux qui gouvernent le pays et qui font régner l'ordre et la justice ». L'O.A.S., qui avait mis une bombe à la banque Rothschild, vengerait-elle ces mots ? Pourtant, nombre de juifs algériens avaient été fauteurs de l'Algérie française. — (Roger Peyrefitte, Les juifs, première partie, chapitre IX ; Éditions Flammarion, Paris, 1965, page 77.)
  2. (Péjoratif) Celui qui favorise, qui appuie un parti, une opinion.
    • Il eut aussi à soutenir une lutte ardue contre les fauteurs de scission au sein des communautés. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Ainsi, un journaliste, fauteur de télé-poubelles, a pu, pendant un temps, s'allier à un énarque de la Cour des comptes pour mettre en accusation le "bazar de la solidarité".
      Mais les temps ont passé. Les bénévoles sont arrivés, et ils sont restés.
      — (Christian Bachmann, « Le petit théâtre social dans les années quatre-vingt-dix », dans Les transformations des métiers du social, sous la direction de Marc-Henry Soulet, Éditions Universitaires Fribourg Suisse, 1997, p. 108)
    • Tout l’or dont elle put disposer fut employé, avant l’ouverture du conclave, à se faire des espions et des fauteurs, par qui elle pût savoir et répandre ce qui devait favoriser ses desseins — (Étienne-Jean Delécluze, Dona Olimpia, chapitre 2, Charpentier, Paris, 1843)
  3. Celui qui faute.
    • La dictée était si difficile qu’il y eut beaucoup de fauteurs.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


RéférencesModifier