FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du verbe fumer avec le suffixe -oir.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fumoir fumoirs
\fy.mwaʁ\
 
Un fumoir à poisson (1).
 
Un fumoir intérieur (2).

fumoir \fy.mwaʁ\ masculin

  1. Bâtiment destiné à fumer les viandes et les poissons.
  2. (Construction) Pièce qui, dans les appartements, dans les hôtels, dans les entreprises, est réservée aux fumeurs.
    • Le fumoir occupait, à l’extrémité du grand salon, une des pièces rondes formées par les tourelles. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Si vous ne connaissez les actrices que par les conversations de fumoir, n'en dites rien. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre II)
    • Il existait encore à Torcy une petite pièce confortable qu'on appelait le fumoir : à une époque que tu n'as pas connue, on ne fumait guère devant les dames, et les messieurs étaient censés se réunir pour fumer tout à leur aise, dans cette petite pièce. Après le déjeuner, nous sommes allés au fumoir, où on a apporté du café et des liqueurs, et le jeune Bousquet est venu avec nous. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 100.)
    • On aurait pu se croire dans un fumoir anglais
      Nous sirotions à deux un breuvage irlandais
      Dehors, c'était la pluie, la tempête, le froid
      A nos pieds, reposait un très vieux braque hongrois.
      — (François Morel, Fumoir anglais, 2006)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

SynonymesModifier

RéférencesModifier