FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Diminutif de l’ancien français goule (« gueule ») avec le suffixe -ot → voir goulet.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
goulot goulots
\ɡu.lo\

goulot \ɡu.lo\ masculin

  1. Col d’une bouteille, d’une cruche, ou de tout autre recipient dont l’entrée est étroite.
    • Belhumeur introduisit entre ses dents serrées le goulot d’une bouteille de cuir pleine de rhum, et l’obligea à boire quelques gouttes de liqueur. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • La codia saisit alors une bouteille d’eau de fleurs d’oranger ; elle porte le goulot à ses lèvres, gonfle sa bouche de liquide qu’elle recrache à la façon des repasseurs aspergeant leur linge. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Ils sont bientôt tous les cinq réunis autour de la table, vautrés sur les chaises, à boire la bière au goulot et à faire tourner des joints. — (Hannah Richell, La Maison du lac, traduit de l'anglais par Florence Hertz, Paris : chez Belfond, 2015, chap. 2)
  2. Goulet d’étranglement.
    • Il leur fallut encore dix minutes pour franchir l’étroit goulot où tous se ruaient avec exaspération, compromettant l’évacuation des quatre voies de circulation paralysées sur plusieurs centaines de mètres. — (Alain Leblanc, La vie comme je te pousse, Flammarion, p. 232)
  3. (Par analogie) (Argot) Bouche.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  goulot figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : bouteille, sablier.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « goulot [ɡu.lo] »

RéférencesModifier