Français modifier

Étymologie modifier

De l’ancien français happer.

Verbe modifier

happer (h aspiré)\a.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Saisir avidement avec la gueule ce qu’on lui jette, en parlant du chien et des animaux en général.
    • Le chameau remplace, au Maroc, le chemin de fer et les voitures. […]; il se nourrit des herbes qu'il parvient à happer le long de la route; à l'étape, on lui donne de la paille ou du fourrage vert et une ration d'orge tous les trois jours. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 330)
    • On lui jeta un morceau, et il le happa.
  2. (Familier) (Sens figuré) Attraper, saisir, surprendre à l’improviste.
    • Et si vous lui disiez qu'une fois le doigt dans l'engrenage, la main, le bras y passent et que le corps tout entier est happé, broyé, croyez-vous qu'il vous rembarrerait ? — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • … mais Jimmy le faisait méchamment trébucher, en le happant du crochet de sa grosse canne blanche. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • «La victime a chuté d’un 3-Ski qui était tracté par une motoneige à l’aide d’une corde, puis a été happé[sic] par une motoneige qui les suivait», a-t-il précisé. — (Agence QMI, Un jeune meurt après un jeu dangereux en motoneige, tvanouvelles.ca, 10 janvier 2021)
    • Or, la 3e vague de la COVID-19 frappe fort. La montée de variants très contagieux est rapide. Elle happe même les jeunes adultes, de plus en plus nombreux à se retrouver très malades aux soins intensifs. — (Josée Legault, Imposer le masque dans les parcs? Pourquoi pas!, Le Journal de Québec, 13 avril 2021)
    • Il s’est laissé happer par un importun.
    • Les gendarmes l’ont happé.
    • Il a été happé par une automobile et tué sur le coup.
  3. (Sens figuré) Passionner, en général à propos d'une œuvre de fiction.

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Références modifier

Ancien français modifier

Étymologie modifier

(1193-97) Dénominal de happe (« crochet »).

Verbe modifier

happer \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Happer, saisir, s'emparer vivement de quelque chose.
    • Qant Renart choisi Chantecler,
      Il le vodra, s’il puet, haper ;
      — (Roman du Renart, édition de Méon, tome 1, page 59)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés modifier

Dérivés dans d’autres langues modifier

Gallo modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe modifier

happer \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie inconnue)

  1. (Melesse) Prendre quelque chose rapidement.

Références modifier