hydrophile

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du Grec, mot composé de hydro- (eau) et -phile (ami, qui aime).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hydrophile hydrophiles
\i.dʁɔ.fil\

hydrophile \i.dʁɔ.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui aime l’eau.
  2. Qui absorbe facilement l’eau.
    • Le coton ou la ouate hydrophile utilisé en médecine, pour l’hygiène ou la toilette.
  3. (Chimie) Se dit d’une substance, ou d’un groupement moléculaire, ayant une affinité pour l’eau et les solvants polaires.
    • Il faut cependant observer que :
      — le caractère hydrophile (solubilité dans l'eau) et le caractère hydrophobe (solubilité dans les solvants organiques) dépendent de la polarisabilité et de l'ionisabilité des molécules, […].
      — (Raoul Calvet, Les pesticides dans le sol: conséquences agronomiques et environnementales, France Agricole Editions, 2005, p. 48)
    • Les savons sont des molécules dont une partie est hydrophile, l’autre lipophile, soluble dans un corps gras.
  4. (Botanique, Écologie) Se dit d’une plante qui croit dans des milieux inondés durant plusieurs mois de l'année (voir aussi : amphibie). Intermédiaire entre hygrophile et amphibie puis aquatique.
  5. (Botanique) Se dit d’une pollinisation qui a lieu dans l’eau.
    • la pollinisation hydrophile.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hydrophile hydrophiles
\i.dʁɔ.fil\

hydrophile \i.dʁɔ.fil\ masculin

  1. (Zoologie) De la famille des hydrophilidés, coléoptère ovale des eaux douces stagnantes et à la livrée noire uniforme.
    • Avec 5 cm de long, l’hydrophile est l’un des plus gros insecte aquatique d’Europe.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier