FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir imposer

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin imposant
\ɛ̃.po.zɑ̃\

imposants
\ɛ̃.po.zɑ̃\
Féminin imposante
\ɛ̃.po.zɑ̃t\
imposantes
\ɛ̃.po.zɑ̃t\

imposant

  1. Qui impose, qui est propre à s’attirer de l’attention, des égards, du respect.
    • […], et deux pages parurent, portant des flambeaux et éclairant une femme d’une taille imposante, d’un maintien majestueux, et surtout d’une admirable beauté. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Dans les environs, deux merveilleuses églises : celle de Ham-en-Artois, vestige imposant et vénérable de l’abbaye Saint-Sauveur; celle de Guarbecque, près de la petite ville de Saint-Venant, où triomphe aussi l’art roman. — (Pierre Pierrard, Flandre, Artois, Picardie, Arthaud, 1970, p.184)
    • Rainie adorait ces montagnes. Elle avait grandi là, à l'ombre des imposants sapins de Douglas, à un jet de pierre de la côte rocheuse. Elle pensait que la nature se devait d'être grandiose, […]. — (Lisa Gardner, Disparue, traduit de l'américain par Cécile Deniard, Éditions Albin Michel, 2008, chap. 10)
  2. Qui élève l’âme et qui la remplit d’une admiration mêlée de respect.
    • Un spectacle imposant.
    • Un édifice dont l’architecture est imposante.
    • Une cérémonie imposante.
  3. Qui est considérable au point d’inspirer la crainte.
    • Cet état mit sur pied des forces militaires imposantes pour lutter contre ses ennemis.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe imposer
Participe Présent imposant
Passé

imposant \ɛ̃.po.zɑ̃\

  1. Participe présent de imposer.
    • Dans ces conditions, rien ne s’oppose à robustifier les parcelles affaiblies en leur imposant 100 représentants à l’hectare. — (Louis Cros, L’Afrique française pour tous, 1928, page 304)

PrononciationModifier

RéférencesModifier