BretonModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de kaoc’h avec le suffixe -at.
Mentionné dans le Catholicon cachet.
À comparer avec les mots cachu en gallois, kawgha en cornique, cac en gaélique (sens identique).

Verbe Modifier

kacʼhat \ˈkɑː.ɣat\ intransitif (voir la conjugaison), base verbale kacʼh-

  1. (Familier) Aller à la selle, déféquer.
    • Dour glav a gemerer d’ober sistr, dour ag ar poulligoù a gaver e kement kêr a zo, ha lecʼh m’eh a al loened da evet, da... fringet ha da gacʼhat ! — (Loeiz Herrieu, Kammdro an Ankoù, Éditions Al Liamm, 1994, page 113)
      On prend de l’eau de pluie pour faire le cidre, de l’eau des petites mares que l’on trouve dans chaque ferme, et où les animaux vont boire, ... uriner et déféquer !
  2. Mont da gacʼhat : aller au diable.
    • Mat, kae da gacʼhat ’ta !... — (Jarl Priel, An dakenn dour, in C’hoariva brezhonek - Pemp pezh-c’hoari berr, Skridoù Breizh, 1944, pages 72-73.)
      Allez, va au diable !

VariantesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

  • an hini a gacʼh a zo yacʼh
  • Gant ar cʼhoant dimeziñ e reer tro ar bed,
    Gant ar cʼhoant kac'hat ne reer ket.
    Avec l’envie de se marier on fait le tour du monde, pas avec l’envie de déféquer.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier