BretonModifier

ÉtymologieModifier

(1499)[1] du moyen breton cals[1]. De *kal-es-, dérivé de la même racine que kal-et signifiant « amas, monceau »[2].

Adverbe Modifier

kalz \ˈkals\

Nature Forme
Positif kalz
Comparatif muiocʼh
Superlatif muiañ
Exclamatif muiat
  1. Beaucoup.
    • Kalz re gaer, mamm, ha kalz re ger ivez. — (Fant. R. Meavenn, Ar vamm, in Al Liamm, niv. 9, Gouere-Eost 1948, page 61)
      Beaucoup trop beau, maman, et beaucoup trop cher aussi.

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté kalz kalzoù
Adoucissante galz galzoù
Spirante cʼhalz cʼhalzoù

kalz \ˈkals\ masculin

  1. Tas.
  2. Abondance, multitude, grand nombre, grande quantité.
    • Ur cʼhalz eus o cʼhempredidi a vez bet tremenet d’o zro […]. — (Yeun ar Gow, Touple, in Kontadennoù Kernev - Levrenn 2, Al Liamm, 1998, page 9)
      Un grand nombre de leurs contemporains sont trépassés à leur tour.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce