mâchefer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie incertaine. Pourrait provenir de l'anc. picard maquer « frapper », ou encore de mâcher au sens d'« écraser », et de fer au sens d'« amas de choses pressées et comme pétries ensemble ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mâchefer mâchefers
\mɑʃ.fɛʁ\

mâchefer \mɑʃ.fɛʁ\ masculin

  1. Scorie qui sort du fer à la forge, au fourneau, et lorsqu’on le bat rouge sur l’enclume.
  2. Résidu laissé par la houille consumée.
    • Quand on brûle la houille sur des grilles, les cendres s'agglomèrent souvent et forment du mâchefer ; […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 91)
    • Ils allaient droit aux faubourgs des petites villes, guettant de loin une haute cheminée de briques, un sol noirci de mâchefer ; ils trouvaient des potagers étroits et abondants, ou bien un garage que tenait et menait à lui seul un mécanicien à l'abord défiant, ou bien encore le pavillon d'un retraité des chemins de fer : […]. — (Maurice Bedel, La Nouvelle Arcadie, 1934)
    • Elle était garée sur le mâchefer de l’arrière-cour de la fraternité, face au mur de briques rouges, la lourde et solide capote bien amarrée à la carrosserie, et je m’assis derrière le volant, les mains moites. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 99)
    • Daragane se rappelait la cour de récréation, son sol de mâchefer, ses platanes, et le contraste, les après-midi de soleil, entre le vert du feuillage et le noir du mâchefer. — (Patrick Modiano, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, Gallimard, 2014, page 123)
  3. Résidu de l'incinération des ordures ménagères.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • mâchefer sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier