Voir aussi : Fer, fér, -fer

Conventions internationales

modifier

Symbole

modifier

fer

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du feroge.

Références

modifier

Étymologie

modifier
(Nom commun 1) (Xe siècle) Du latin ferrum, de même sens.
(Nom commun 3) De nombreuses hypothèses ont été avancées comme étymologie du nom de ce cépage, aucune n’est satisfaisante.

Nom commun 1

modifier
Singulier Pluriel
fer fers
\fɛʁ\
 
Le fer (1) dans le tableau périodique des éléments.
 
Échantillon de fer. (2)
 
Prisonnier aux fers dans un cachot de la Bastille. (10)
 
Différents modèles de fers à jointer. ((18)

fer \fɛʁ\ masculin

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique de numéro atomique 26 et de symbole Fe qui fait partie des métaux de transition.
    • Le perchlorure de fer ajouté à une solution d’antipyrine donne une coloration rouge. — (Cousin et Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Le fer, en particulier, a un spectre total (visible et photographiable) ne renfermant pas moins de 5000 raies […] — (Compte Rendu, volume 41, Association française pour l’avancement des sciences, 1913, page 166)
    • Depuis que l’atmosphère de la Terre est devenue riche en oxygène, l’essentiel du fer soluble dans l’eau de mer a été précipité et notre océan en contient peu : la concentration moyenne est inférieure à 50 nanogrammes par litre d’eau de mer. — (Paul Tréguer, Les algues et le souffle d’Éole, La Recherche, juillet-août 2002)
  2. (Métallurgie) (Indénombrable) Corps simple métallique de cet élément, blanc grisâtre, ductile et malléable.
    • Le minerai de fer a donné naissance à l’une des principales et des plus anciennes industries des Ardennes, la métallurgie du fer. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 10)
    • On sait que l’emploi du fer fut inconnu de toute l’Amérique avant l’arrivée de Colomb. […] Parfois cependant le fer météorique est employé accidentellement. — (René Thévenin et Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., page 18)
    • D’après d’anciennes traditions, ce furent des peuples sarmates, habitant la Tauride (Crimée actuelle) ou la région de Kertch, riveraine de la mer d’Azov, qui, les premiers en Europe, apprirent à fabriquer des armes et des outils de fer. — (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
  3. (Métallurgie) (Par extension) Acier ne durcissant pas par trempe (acier doux, à faible teneur en carbone).
    • Au dessus de la cheminée, sur un piton de fer planté au mur, était fiché un pan de lard gras […] — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Fer doux, étamé, blanc, battu, forgé.
    • Un monsieur de Lyon qui se trouvait là, venant de Sisteron où il visitait les quincailleries pour y vendre des casseroles de fer battu l’avait obligée, en lui donnant deux tablettes de chocolat et un petit flacon d’alcool de menthe. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 87)
    • Nos travaux commencèrent par le vol, dont je fus chargé, d'une cuillère en fer battu, dans un tiroir de la cuisine. Ma mère la chercha longtemps, et la retrouva plusieurs fois. Mais elle ne la reconnut jamais, car nous l'avions aplatie à coups de marteau pour en faire une truelle. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 112)
  4. (Par extension) Minéral contenant du fer.
    • La sidérose est aussi appelée fer spathique.
  5. (Biochimie) Substance ferrugineuse contenue dans certains aliments et indispensable au bon fonctionnement des organismes biologiques.
    • Mais en purée ou en morceaux, les aliments servis au poupon de six mois et plus doivent être riches en fer. — (Anne-Louise Despatie, De plus en plus de parents sautent l’étape des purées, au grand bonheur des bébés, ici.radio-canada.ca, 11 janvier 2022)
    • La viande rouge contient beaucoup de fer.
    • Et comme disait mon grand-fer… euh… mon grand-père, il faut vivre mais il faut pas sans fer !… — (Bourvil, La Causerie anti-alcoolique)
  6. (Par extension) (Astronomie) Météorite de type sidérite, constituée essentiellement de fer et de nickel.
  7. (Par métonymie) Objet en fer.
  8. (En particulier) (Escrime) Lame d’une arme ou d’un outil.
    • Deux cris retentirent en même temps ; les fers se croisèrent tout jaillissants d’étincelles, et le combat dura une minute qui me parut un siècle. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Dans les houes, le fer forme un angle aigu avec le manche, généralement incurvé en dedans […] — (P. Bussard, Cultures légumières, 1943)
    • Il […] choisit avec un soin extrême une flèche dans sa trousse, la posa en équilibre sur son doigt, de manière à voir si le fer de la pointe ne pesait pas plus que l’ivoire de l’encoche […] — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Il faudra faire changer le fer du rabot, il ne coupe plus.
  9. (Maréchalerie) (Par ellipse) Fer-à-cheval, bande recourbée en fer formant une semelle, que l’on fixe sous la face inférieure du pied du cheval et de quelques autres bêtes de somme.
    • Si ce sont des chevaux de distinction, ayant une certaine dose de sang anglais, on les chausse avec de vieux fers à l’anglaise à leur passage à Nîmes ou tout autre ville, et on les dit originaires d’outre-Manche. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
  10. (Au pluriel) (Par métonymie) Entraves ; chaînes ; menottes.
    • Pendant mille ans nous avons garrotté l’humanité sur les chevalets ensanglantés ; de nouveau nous lui tenaillerons les chairs avec des fers rougis pour que la foi pénètre en son cœur. — (Paul Lafargue, Pie IX au Paradis, 1890)
    • Je te le dis, je te préviens que, à la première faute de ce genre, je te punirai de la prison et des fers. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  11. (Au pluriel) (Par extension) Esclavage, état d’oppression.
    • L’homme est né libre, et partout il est dans les fers. — (Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social, Livre I, 1762)
  12. (Golf) Club de golf à tête métallique, pour frapper la balle à distance longue ou intermédiaire.
    • Située à Carlsbad en Californie et spécialisée dans la fabrication d'équipement de golf, cette compagnie fabrique des bois, des fers, des wedges, des putters, des balles de golf et licencie son nom pour ce qui concerne l'habillement, les chaussures, les chronomètres et les accessoires. — (Petit Futé : 52 week-ends de golf, Nouvelles Éditions de l’Université, 2009, page 22)
  13. (Mécanique, Métallurgie) Profilé métallique obtenu par laminage ou étirage.
    • Fer I, fer H, fer C, fer U, fer cornière.
  14. (Typographie) Parties métalliques d’un composteur touchant la première et la dernière lettre en plomb, d’où les expressions fer à gauche et fer à droite désignant l’appui de la première lettre dans une ligne et ainsi l’alignement d’un texte en bout de justification à gauche et à droite. Ces expressions sont restées pour la photocomposition.
  15. (Populaire) (Par ellipse) Fer à repasser.
  16. (Canada) (Par ellipse) Chemin de fer.
    • Je n’avais que seize ans, mais je bûchais avec les autres pour « clairer » la ligne, toujours à vingt-cinq milles en avant du fer, et je suis resté quatorze mois sans voir une maison. — (Louis Hémon, Maria Chapdelaine, J.-A. LeFebvre, Montréal, 1916)
  17. (Héraldique) Voir de fer.
  18. (Maçonnerie) Nom donné à des truelles très fines utilisées pour lisser les joints.
    • Les échafaudages et le lissage au fer ne sont pas compris dans la valeur des joints. — (Onésime Masselin , Dictionnaire du métré, terrasse, maçonnerie, marbrerie et carrelage, Éd. Ducher, 1885)
    • Pour donner un certain cachet à un mur dont les joints sont ainsi bouchés , on passe dans ceux - ci avant que le mortier soit complètement sec , un fer à jointoyer . — (Father Alban, Le constructeur en pays de mission, Éd. Lavigerie, 1951)

Synonymes

modifier
(Chimie) :
(Alchimie) :

Dérivés

modifier

Proverbes et phrases toutes faites

modifier

Hyperonymes

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier
  •   fer figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : charpente.

Traductions

modifier

Nom commun 2

modifier
Invariable
fer
\fɛʁ\

fer \fɛʁ\ masculin, au singulier uniquement

  1. (Linguistique) Langue sara-bongo-baguirmienne parlée en Centrafrique.
    • À l’exception du fer, lequel renforce alors la voyelle initiale par une consonne qui souvent ‘copie’ la consonne interne. — (Pascal Boyeldieu, Présentation des langues sara-bongo-baguirmiennes, CNRS-LLACAN, Paris, 2006, page 7)
Le code de cette langue (fer) dans le Wiktionnaire est kah.

Nom commun 3

modifier
Singulier Pluriel
fer fers
\fɛʁ\

fer \fɛʁ\ masculin

  1. (Viticulture) Cépage donnant un raisin noir, il est cultivé dans le Tarn, il est aussi nommé braucol. On en cultive environ 500 hectares en France. (note : ne pas confondre avec fer servadou qui est parfois synonyme de cabernet franc et qui parfois désigne aussi le cépage fer. Fer est inscrit au catalogue des espèces autorisées, fer servadou n'est qu'un synonyme ambigu).

Synonymes

modifier

Adjectif

modifier
Invariable
fer
\fɛʁ\

fer \fɛʁ\ invariable

  1. De couleur fer, gris neutre moyen sombre souvent mat. #AFAFAF
    • Une voiture fer.

Prononciation

modifier


Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
(Nom) : du latin ferrum.
(Adjectif) : du latin ferum, accusatif de ferus.

Nom commun

modifier
Cas Singulier Pluriel
Cas sujet fers fer
Cas régime fer fers

fer *\Prononciation ?\ masculin

  1. Fer (métal).

Adjectif

modifier
Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet fers fere fer
Régime fer
Pluriel Sujet fer feres
Régime fers

fer *\Prononciation ?\ masculin

  1. Féroce.
    • Quatre pez ad la beste, e mult est de fer estre ; — (Ph. de Thaon, Bestiaire, page 86, édition de Thomas Wright)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Karles od le fer vis — (Voyage de Charlemagne, page 26, édition de Francisque Michel)
      Charles, avec le visage féroce
  2. Cruel, violent.
    • Cruel fut e fel e fers — (La vie de saint Georges, édition de Matzke, page 2, fin du XIIe siècle)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes

modifier

Dérivés dans d’autres langues

modifier
  • Anglais : fierce (du cas sujet fers)

Références

modifier
 

Étymologie

modifier
1 : Du latin ferrum.
2 : Du latin ferus.

Nom commun

modifier

fer masculin

  1. Fer.

Variantes

modifier

Adjectif

modifier

fer \Prononciation ?\ masculin

  1. Farouche, sauvage, cruel, féroce.

Anagrammes

modifier

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Étymologie

modifier
Du moyen breton fer, issu du vieux breton fer.
À comparer avec l’adjectif gallois ffer.

Adjectif

modifier

fer \ˈfeːr\

  1. Brave.

Nom commun

modifier
Collectif Singulatif Pluriel
fer ferenn ferennoù

fer \ˈfeːr\ collectif

  1. (Botanique) Lentilles.

Forme de nom commun

modifier
Mutation Collectif Singulatif Pluriel
Non muté per perenn perennoù
Adoucissante ber berenn berennoù
Spirante fer ferenn ferennoù

fer \ˈf̬eːr\ collectif

  1. Forme mutée de per par spirantisation (p > f).

Forme de verbe

modifier

fer \ˈfeːr\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ferañ/ferat/feriñ.
  2. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe ferañ/ferat/feriñ.

Étymologie

modifier
(Adjectif) Du latin ferus.
(Verbe) Du latin facere.

Adjectif

modifier
Nombre Singulier Pluriel
Masculin fer
\Prononciation ?\
fers
\Prononciation ?\
Féminin fera
\Prononciation ?\
feres
\Prononciation ?\

fer masculin \fe\

  1. Sauvage.

fer \ˈfe\ (première personne du présent de l’indicatif faig, participe passé fet) 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire.
    • Fer vinagre.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Faire du vinaigre.
    • Quatre i quatre fan vuit.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Quatre et quatre font huit.
  2. Représenter, constituer
    • Els jubilats fan un quart de la població.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Les retraités représentent un quart de la population.
  3. Devenir.
    • Fer d’un enemic un aliat.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Transformer un ennemi en allié.
  4. Donner.
    • El primer marit li va fer dos fills.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Son premier mari lui a donné deux fils.
    • Feu-me mig quilo de formatge.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Donnez-moi un demi kilo de fromage.
  5. Pondre.
    • La canària ha fet un ou.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Le canari a pondu un œuf.
  6. Produire, fabriquer.
    • Aquesta terra fa molt bon blat.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Ce pays produit du très bon blé.

Synonymes

modifier

Antonymes

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Références

modifier

Forme de verbe

modifier

fer \feːr\

  1. Troisième personne du singulier du présent du verbe fara : il/elle/on va.

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Références

modifier

Forme d’adjectif

modifier

ber \bɛʁ\ féminin

  1. Forme mutée de ber par adoucissement.

Forme de verbe

modifier

fer \Prononciation ?\

  1. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de fero.

Étymologie

modifier
Du vieil irlandais fer, issu du proto-celtique *wiros, lui-même issu du proto-indo-européen *wiHrós.

Nom commun

modifier

fer

  1. Homme.

Références

modifier
 

Étymologie

modifier
Du latin ferrum.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
fer
\Prononciation ?\
fers
\Prononciation ?\

fer [ˈfer] (graphie normalisée) masculin

  1. (Limousin) Fer.

Variantes dialectales

modifier

Références

modifier
  • Yves Lavalade, Dictionnaire d’usage occitan/français - Limousin-Marche-Périgord, Institut d’Estudis Occitans dau Lemosin, 2010, ISBN 978-2-9523897-6-4

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

fer \Prononciation ?\

  1. Ressort.

Variantes orthographiques

modifier

Synonymes

modifier

Étymologie

modifier
Forme et orthographe du dialecte puter.

fer

  1. Faire.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif

modifier
Nature Forme
Positif fer
Comparatif ferrer
Superlatif farrest

fer \Prononciation ?\

  1. Variante de far.

Adverbe

modifier

fer \Prononciation ?\

  1. Variante de far.

Préposition

modifier

fer \Prononciation ?\

  1. Variante de for.

Conjonction

modifier

fer \Prononciation ?\

  1. Variante de for.

Références

modifier

Bibliographie

modifier
  • « fer » dans le Dictionar o the Scots Leid de l’université de Glasgow
  • « fer » dans le Dictionar o the Scots Leid de l’université de Glasgow

Étymologie

modifier
De l'irlandais primitif *ᚃᚔᚏᚐᚄ, lui-même issu du proto-celtique *wiros, issu du indo-européen commun *wiHrós. Origine commune dans le latin vir, le sanskrit वीर vīrá et le gothique 𐍅𐌰𐌹𐍂 waír.

Nom commun

modifier

fer \fʲer\

  1. Homme.

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du proto-germanique de l’ouest *ferro-, d’où provient également feorr en anglo-saxon.

Adjectif

modifier

fer

  1. Éloigné, lointain.

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

fer \Prononciation ?\

  1. Ceinture de perles.