Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1842) Du latin beryllus, emprunté au grec βήρυλλος, beryllos (« minerai de béryl, cristal de la couleur de l’eau de mer ») avec le suffixe -ium qui désigne un métal. Cet élément a en effet été découvert en tant qu’oxyde dans le béryl. Il a d’abord été nommé glucinium ou glucium, à cause du goût sucré de ses sels.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
béryllium bérylliums
\be.ʁi.ljɔm\
 
Le béryllium dans le tableau périodique des éléments.
 
échantillon de béryllium. (2)

béryllium \be.ʁi.ljɔm\ masculin singulier (Indénombrable)

  1. (Chimie) Élément chimique de numéro atomique 4 et de symbole Be qui fait partie des métaux alcalino-terreux.
  2. (Chimie) Métal gris acier fait de cet élément.
    • Certains alliages contiennent du béryllium.
    • Le béryllium est un métal très peu répandu. — (Paul Depovere, La Classification périodique des éléments : La merveille fondamentale de l’Univers, 2002)

béryllium \be.ʁi.ljɔm\ masculin

  1. (Rare) (Physique) (Chimie) (En particulier) Atome (ou, par ellipse, noyau) de béryllium.
    • Dans cet accélérateur de particules, des bérylliums sont lancés sur la cible.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier