Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVe siècle) Du nom de la planète Mercure, latin Mercurius, à laquelle l’analogie alchimique associait ce métal.

Nom commun 1 Modifier

 
Le mercure (1) dans le tableau périodique des éléments.
 
Échantillon de mercure. (2)

mercure \mɛʁ.kyʁ\ masculin singulier

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique de numéro atomique 80 et de symbole Hg qui fait partie de la série chimique des métaux de transition.
  2. (Chimie) (Indénombrable) Métal de couleur argent brillant de cet élément, liquide dans des conditions normales de température et de pression.
    • On nomme baromètres des instruments propres à mesurer la pression atmosphérique. Dans les baromètres ordinaires, cette pression est mesurée par la hauteur d'une colonne de mercure dans un tube de verre, comme dans l'expérience de Torricelli; […]. — (Adolphe Ganot, Traité élémentaire de physique expérimentale et appliquée et de météorologie, Paris : chez l'auteur, 7e éd., 1857, page 118)
    • Il est de fait que le mercure sur lequel on fait bouillir de l’eau, communique à ce liquide la vertu la plus vermifuge ; néanmoins, l’expérience rigoureuse a prouvé à Lemery que ce métal ne perdoit pas sensiblement de son poids, […]. — (Jean Antoine Chaptal, Élémens de chimie, vol.2, page 373, Deterville à Paris, 2e éd., an III)
    • Le mercure, métal subtil, d'un grand usage dans les opérations chimiques, médicales, métalliques et aérométriques, doit contenir beaucoup de feu ou calorique, puisqu'il faut un froid énorme pour le rendre solide; […]. — (Urbain-Firmin Piault, De l'existence universelle, de celle de l'homme en société et de ses fins, Paris : Firmin Didot, 1848, page 171)
    • Pendant longtemps l’airain satisfit à toutes les exigences de la civilisation ; il servait aux arts de la paix comme à ceux de la guerre, et si quelques autres métaux comme l’or, l’argent, le plomb, le mercure, étaient déjà connus des anciens, on ne les appliquait qu'à des usages très limités. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 177)
    • Les premiers thermomètres de Fahrenheit étaient des thermomètres à esprit-de-vin, mais très tôt il opta pour des thermomètres à mercure, ils assureront sa réputation dans les mondes germanique et anglo-saxon. — (Robert Locqueneux, Une histoire des idées en physique, éd. Vuibert, 2009, page 101)
  3. (Médecine) Métal autrefois utilisé dans le traitement de la syphilis.
    • Elle lui montrait sa langue et son palais qui étaient pleins de mal, qui tout le long des soirs donnaient leurs baisers aux passants et glissaient leur bave dans les bouches comme un plaisir. Elle eut mal à la gorge et sa voix râclait en passant quelque chose qui était plaqué là. Elle eut aussi des douleurs dans les os de son corps qui semblaient venir du fond d’elle-même comme d’un réservoir de douleur. Du reste, elle ne voulait pas prendre des pilules de mercure parce qu’elle entendait dire que le mercure fait sortir le mal. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, pages 164-165)
  4. (Par extension) (Par métonymie) Thermomètre.
  5. (Par extension) Température.

DérivésModifier

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
mercure mercures
\mɛʁ.kyʁ\
 
Le mercure tyrrhénien.

mercure \mɛʁ.kyʁ\ masculin

  1. (Entomologie) Mercure tyrrhénien, insecte lépidoptère (papillon), vulgairement appelé le petit agreste.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe mercurer
Indicatif Présent je mercure
il/elle/on mercure
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je mercure
qu’il/elle/on mercure
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
mercure

mercure \mɛʁ.kyʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de mercurer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de mercurer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de mercurer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de mercurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de mercurer.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • mercure sur l’encyclopédie Wikipédia