Voir aussi : Cadmium

Français modifier

Étymologie modifier

(1820)[1] De l’allemand Cadmium[1] forgé par Frédéric Strohmeyer à partir du latin cadmia (« calamine »)[2], du grec καδμεια γη, kadmeia gè, « terre de Cadmée », carbonate de zinc extrait près de la Cadmée, citadelle de la ville de Thèbes (qui fut fondée par Cadmus). La cadmie est un résidu composé surtout d’oxyde de zinc qui forme des dépôts sur les parois des fourneaux lors de la métallurgie du zinc.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
cadmium cadmiums
\kad.mjɔm\
 
Le cadmium dans le tableau périodique des éléments.
 
Un cristal de cadmium (2).

cadmium \kad.mjɔm\ masculin

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique de numéro atomique 48 et de symbole Cd qui fait partie de la série chimique des métaux de transition.
    • Le cadmium existe dans les sols à très faibles doses (on compte en effet en centièmes de ppm) et pourtant cet ETM est le plus redouté car très toxique. — (Denis Baize, Teneurs totales en éléments traces métalliques dans les sols (France), 1997)
    • Les dérivés organo-mercuriels se concentrent au fur et à mesure de la chaîne alimentaire marine : ainsi les grands poissons carnivores comme le thon, la dorade et l’espadon, situés au sommet de la chaîne alimentaire, ont les plus grandes concentrations en métaux lourds (mercure, mais aussi plomb, arsenic et cadmium). — (Vitaux, Jean, et Marc Spielrein. « Chapitre III. Les risques des produits d’origine animale », Au risque de manger. sous la direction de Vitaux Jean, Spielrein Marc. Presses Universitaires de France, 2015, pp. 95-179.)
    • Comme pour les autres métaux lourds, la combustion du charbon est source de cadmium dans l’environnement. — (Colin Baird, Michael Cann, Robert Perraud, Chimie de l’environnement, 2016, page 552)
    • La combustion de ces matières émet de nombreuses substances plus ou moins toxiques : dioxyde de carbone, oxydes de soufre et d’azote, qui acidifient l’air, suies et autres éléments comme le cadmium, l’arsenic, le mercure, le bitume, les composés organiques volatils, etc. — (Jarrige, François, et Thomas Le Roux. « Chapitre II. Les nouvelles alchimies polluantes » , La Contamination du monde. Une histoire des pollutions à l'âge industriel, sous la direction de Jarrige François, Le Roux Thomas. Le Seuil, 2017, pp. 50-76.)
    • Le cadmium est une impureté parmi les autres métaux, si bien que c'est dans les minéraux riches en sulfures métalliques tels PbS, CuS, NiS et ZnS qu'il est dispersé. — (Marc Olivier, Chimie de l’environnement, 2020, page 314)
  2. (Chimie) (Indénombrable) Corps simple, métallique, malléable, qui a la couleur et l’éclat de l’étain.
    • Le cadmium, découvert par Stromeyer et par Hermann en 1818, est un métal moins blanc que l’étain. — (Leçons élémentaires de chimie, 1858, page 841)

Dérivés modifier

Apparentés étymologiques modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

  • cadmium sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • cadmium sur l’encyclopédie Vikidia  

Références modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

De l’allemand Cadmium.

Nom commun modifier

Indénombrable
cadmium
\ˈkæd.mi.əm\
 
Cadmium in the periodic table.
 
Cadmium.

cadmium \ˈkæd.mi.əm\ singulier

  1. (Chimie) (Indénombrable) Cadmium (l’élément chimique Cd).

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Prononciation modifier

  • Sud de l'Angleterre (Royaume-Uni) : écouter « cadmium [Prononciation ?] »

Voir aussi modifier

  • cadmium sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

Mannois modifier

Étymologie modifier

De l'allemand Cadmium, composé du latin cadmia (« calamine ») et du suffixe nominal latin -ium.

Nom commun modifier

Cadmium \Prononciation ?\

  1. (Chimie) Cadmium.

Voir aussi modifier

  • cadmium sur l’encyclopédie Wikipédia (en mannois)  

Références modifier