Voir aussi : OR, ór, , -or, -ór, OR.

Conventions internationales

modifier

Symbole

modifier

or invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) de l’oriya.

Étymologie

modifier
(Nom) (IXe siècle) Du latin aurum (« or, objet fait en or, monnaie d’or, richesse, couleur de l’or »).
(Conjonction) De l’ancien français ore, or, « maintenant », du latin hāc hōrā, « à cette heure ». Son emploi comme conjonction date du XIIe siècle.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
or ors
\ɔʁ\
 
L’or dans le tableau périodique des éléments.
 
Cristaux d’or artificiels. (sens 2)
 
Écu d’or. (sens 8)

or \ɔʁ\ masculin

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique de symbole Au de numéro atomique 79 et de masse atomique 196,96 qui fait partie des métaux de transition.
    • L’abondance de l’or dans la croûte terrestre est de 0,005 partie par million (ppm), comparée à 50 ppm pour le cuivre et 0,07 ppm pour l’argent ( Boyle , 1987 ). — (Hélène Dionne, Or des Amériques, 2008, page 245)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Métallurgie) (Indénombrable) Corps simple métallique de couleur jaune, brillant, inaltérable, très ductile et malléable considéré comme un métal précieux.
    • Pendant longtemps l’airain satisfit à toutes les exigences de la civilisation ; il servait aux arts de la paix comme à ceux de la guerre, et si quelques autres métaux comme l’or, l’argent, le plomb, le mercure, étaient déjà connus des anciens, on ne les appliquait qu'à des usages très limités. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 177)
    • M. Violle a trouvé pour point de fusion de l’argent et de l’or 954° et 1035°. MM. Holborn et Wienn ont donné pour les mêmes corps 968° et 1070°. — (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures; Annales de Chimie & de Physique, 7e série, t. V, juillet 1895)
    • […] ; le système monétaire et le système du crédit reposent sur une vaine tradition de la valeur de l’or et offrent une instabilité presque fantastique. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 406 de l’édition de 1921)
    • Alors les retournant et les soupesant : « Charcot, me dit-il, y a-t-il de l’or ou de l’argent là-dedans ? » et devant ma négation, il me les rendit avec mépris. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • En Assyrie, en Égypte, l’intermédiarat existait, et, aussi, le prêt avec intérêt. Les paysans, manquant de blé, empruntaient des lingots d’or ou d’argent pour s’en procurer ; puis, quand il leur fallait rendre ces lingots, ils vendaient la récolte à perte, naturellement, à des trusteurs qui devinrent peu à peu maîtres du marché. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
  3. (Par extension) (Collectivement) Les objets et les monnaies de ce métal.
  4. (Spécialement) Dorure ; objet recouvert d’or (enluminures, décorations…).
    • Une courte fugue à la Côte d’Azur m'a permis de visiter un palais luxueux où l'on échampit actuellement les derniers ors et qui va s'ouvrir prochainement à la colonie cosmopolite. — (Bulletin médical et administratif du Dispensaire général de Lyon, 1897, page 3)
  5. (Spécialement) (Par apposition) Il indique que le cours légal de la monnaie est indexé sur la valeur de l'or.
    • […] ; les billets en circulation de la Reichsbank seraient échangés contre des nouveaux billets libellés en mark-or, à raison d'un mark-or pour un trillion de mark-papier. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.140)
  6. (Par extension) La couleur de ce métal.
    • Et en même temps une portière de velours violet fleurdelisé d’or se soulevant, le duc distingua dans l’ombre la reine elle-même, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • La gamme de couleurs où elle est baignée est d’une somptuosité que l’on ne peut décrire. Depuis le rouge et l’or jusqu’au violet céleste, toutes les teintes frappent ses murailles […] — (Pierre Louÿs, La Ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • Puis il enclencha le foehn sur «air chaud», et il eut la surprise de voir la chevelure, raidie et foncée par l’eau, retrouver sa souplesse et son or à mesure que la soufflerie opérait. — (Jacques Chessex, L’Ogre, Éditions Grasset & Fasquelle, 1973, page 214)
  7. (Par extension) Un objet qui a une grande valeur.
  8. (Héraldique) Métal servant à décrire la couleur jaune.
    • D’or aux trois roses de gueules, qui est de Grenoble → voir illustration « écu d’or »

Note : Le pluriel ne s’utilise que dans un sens poétique : Il faut accepter le dépouillement alors que tous les ors de la vie terrestre sont à portée.

Variantes orthographiques

modifier

Synonymes

modifier
(Chimie) :
(Alchimie) :

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Proverbes et phrases toutes faites

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Hyperonymes

modifier

Élément chimique

Métal

Holonymes

modifier

Métal

Traductions

modifier

Adjectif

modifier
Invariable
or
\ɔʁ\

or \ɔʁ\ invariable

  1. De la couleur du métal, jaune orangé. gold

Note : Voir la note sur les accords grammaticaux des noms de couleurs employés comme noms ou adjectifs.

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

  or figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : couleur.

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Conjonction de coordination

modifier
Invariable
or
\ɔʁ\

or \ɔʁ\ invariable

  1. Conjonction dont on se sert pour lier un discours à un autre.
    • Durkheim lui-même était gêné par le taux de suicide extrêmement bas de l'Angleterre du XIXe siècle. Une application rigide de son modèle explicatif ferait s'attendre pour cette masse exceptionnellement urbanisée qu'était le Royaume-Uni entre 1850 et 1900, à des taux d’autodestruction élevés. Or il n'en était rien. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 77)
  2. Conjonction qui sert aussi à lier une proposition à une autre, telle que la mineure d’un argument à la majeure, dans un syllogisme.
    • Le sage est heureux. Or Socrate est sage, donc Socrate est heureux.
  3. (Familier) Conjonction qui s’emploie pour exhorter, pour inviter ou pour marquer le début d’un récit.
    • Or çà, monsieur. Or sus, commençons. Or voici ce qui advint.

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier


Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • or sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • or sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • or sur le Dico des Ados  

Étymologie

modifier
Du latin aurum.

Adjectif

modifier

or *\Prononciation ?\

  1. Or.

Nom commun

modifier

or *\Prononciation ?\ masculin

  1. Or (métal).
    • Assés orent or et argent — (Vie de Saint Nicolas, 1135-1150)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. Or (couleur).

Adjectif 2

modifier

or *\Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de orde.

Anagrammes

modifier

Références

modifier

Nom commun

modifier

or féminin

  1. Variante de hora.

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Étymologie

modifier
(Conjonction) Du vieil anglais oþþe.
(Nom et adjectif) De l’ancien français or.

Conjonction

modifier

or \ɔː\ (Royaume-Uni) ou \ɔɹ\ (États-Unis)

  1. Ou.

Dérivés

modifier

Nom commun

modifier

or \ɔː\ (Royaume-Uni) ou \ɔɹ\ (États-Unis)

  1. (Indénombrable), (Héraldique) Or (couleur dorée).

Adjectif

modifier

or \ɔː\ (Royaume-Uni) ou \ɔɹ\ (États-Unis)

  1. (Héraldique) Doré, en or.

Prononciation

modifier
  • \ɔː\ (Royaume-Uni)
    • Royaume Uni (Gloucestershire) : écouter « or [ɔː] »
    • Royaume-Uni (Londres) : écouter « or [ɔː] »
  • \ɔɹ\ (États-Unis)
    • États-Unis (Californie) : écouter « or [ɔɹ] »
  • Suisse (Genève) : écouter « or [ɔɹ] »
  • Californie (États-Unis) : écouter « or [Prononciation ?] »
  • Texas (États-Unis) : écouter « or [Prononciation ?] »
  • Connecticut (États-Unis) : écouter « or [Prononciation ?] »
  • Aurora (États-Unis) : écouter « or [Prononciation ?] »



Homophones

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

or \Prononciation ?\

  1. (Zoologie) Chien.

Variantes

modifier

Synonymes

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • or sur l’encyclopédie Wikipédia (en basque)  

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
or
\Prononciation ?\
ors
\Prononciation ?\

or \Prononciation ?\ masculin

  1. (Chimie) Or.

Apparentés étymologiques

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • or sur l’encyclopédie Wikipédia (en catalan)  
Précédé
de platí
Éléments chimiques en catalan Suivi
de mercuri
 

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

or \Prononciation ?\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Littéraire) Or.

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Volapük réformé

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel

modifier

or \or\

  1. Vous. (forme de politesse singulier)