Voir aussi : Orange, orange

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de orange, avec le suffixe .

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin orangé
\ɔ.ʁɑ̃.ʒe\

orangés
\ɔ.ʁɑ̃.ʒe\
Féminin orangée
\ɔ.ʁɑ̃.ʒe\
orangées
\ɔ.ʁɑ̃.ʒe\

orangé \ɔ.ʁɑ̃.ʒe\

  1. Qui tire sur la couleur de l’orange, qui est d’un ton intermédiaire entre le jaune et le rouge.
    • COULEUR incolore, violet, pourpre, vert, jaune, orangé, rose, rose-orangé (« Padparadscha »), noir (étoilé), parfois polychrome ou dichroïque — (Jean-Claude Boulliard, Pierres précieuses : Guide pratique d’identification, page 276)
    • Elle enfila un collant fumée, un short pistache, une sorte de T-shirt long, orangé. — (Jean-Patrick Manchette, Ô dingos, ô chateaux !, 1972, Chapitre 9, Réédition Quarto Gallimard, page 259)
    • Il n’avait pas oublié cette fin d’après-midi de l’été 37 et la terrasse que les derniers rayons du soleil éclairaient de rose orangé. — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 17)

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Invariable
orangé
\ɔ.ʁɑ̃.ʒe\

orangé \ɔ.ʁɑ̃.ʒe\ masculin

  1. Nom de la couleur correspondante.
    • L’autre lanterne d’un rouge vermillon passé, un vermillon tombé dans les orangés pisseux, un rouge indigent et mistouflard. — (Alphonse Allais, Œuvres anthumes, Vol.1, 1900, p.213)
    • L’orangé est l’une des sept couleurs fondamentales que l’on distingue dans le spectre solaire.
  2. (Héraldique) Émail indiquant la couleur orangé. Voir d’orangé.

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe oranger
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
orangé

orangé \ɔ.ʁɑ̃.ʒe\

  1. Participe passé masculin singulier de oranger.
    • Un ciel bleu, orangé par le coucher du soleil. — (Christian Brulls (pseudonyme de Georges Simenon), Les pirates du Texas, éditions J. Ferenczy et fils, 1929, réédition 1980, troisième partie, chapitre II)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier