FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin margo, marginis (« marge ») et -al.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin marginal
\maʁ.ʒi.nal\
marginaux
\maʁ.ʒi.no\
Féminin marginale
\maʁ.ʒi.nal\
marginales
\maʁ.ʒi.nal\

marginal \maʁ.ʒi.nal\

  1. Qui est situé dans la marge d’un texte.
    • Les notes marginales des manuscrits ont souvent passé dans le texte.
  2. Qui est à l’écart de la société, de l’opinion commune.
    • Individu marginal, personne vivant à l’écart de la société.
  3. D’une faible quantité, très minoritaire.
    • « On a renoué avec le succès. On devrait — presque — retrouver le niveau de fréquentation de 2019, qui avait battu un record. Quelques invités et festivaliers se sont désistés au dernier moment, en raison de la reprise de l’épidémie. Mais ça reste très marginal », confirme Arnaud Dumatin, codélégué général. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 9 juillet 2022, page 11)
  4. (Médecine) Relatif à la marge anale.
    • L’œdème marginal est un signe de thrombose hémorroïdaire externe.
  5. (Anatomie) Qui se situe en bordure d'un organe.
    • Ripartites helomorphus se distingue de ses congénères par le chapeau gibbeux et charnu, beaucoup plus épais que la largeur des lamelles, par l'absence de cils marginaux et par ses spores très petites à verrues basses et arrondies. — (H. S. C. Huijsman, « Observations sur le genre Ripartites », dans Persoonia, vol. 1, part. 3, 1960, page 337)

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
marginal
\maʁ.ʒi.nal\
marginaux
\maʁ.ʒi.no\

marginal \maʁ.ʒi.nal\ masculin (pour une femme, on dit : marginale)

  1. Personne qui vit en marge de la société.
    • Je me considère en effet depuis longtemps comme un marginal, un marginal très intégré dans les institutions, mais psychologiquement un marginal. — (Marie-Dominique Bourraux, Jean-Pierre Chrétien, Jean Lecuir, Jacques Bourraux (1936-2003): une simplicité qui libère, 2005)
    • Les sadhu ne sont pas des marginaux ou des fanatiques religieux, ce sont des hommes saints, vénérés par les hindous comme des représentants des divinités, entrés dans la voie de la libération et de l'élévation spirituelle. — (Sandrine Prévot, Inde : comprendre la culture des castes, Éditions de L'Aube, 2014)
  2. Ce qui est mis en marge, manchette.
    • Ce manuscrit [d'un ouvrage de Bonivard].... corrigé, annoté, pourvu de marginaux. — (Notice sur Bonivard)

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

marginal

  1. Marginal.
    • Die Probleme sind marginal.
      Les problèmes sont marginaux.

PrononciationModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(1573)[1][2] Du latin marginalis[1][2]. Le sens « de peu d’importance » est attesté en (1887)[1].

Adjectif Modifier

marginal

  1. Écrit dans la marge d’un texte.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage
  2. a et b « marginal », dans Merriam-Webster, 2022 → consulter cet ouvrage