pain à cacheter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De pain (car il s'agit bel et bien de pain azyme) et cacheter, en raison de son usage.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
pain à cacheter
\Prononciation ?\
pains à cacheter
\Prononciation ?\
 
Un pain à cacheter (singe), à droite.

pain à cacheter \Prononciation ?\ masculin

  1. Petit morceau de pain azyme, souvent teinté, taillé en rond et aplati qu’on humecte des lèvres pour fermer une lettre en guise de cire.
    • Marius en ouvrant cette lettre remarqua que le pain à cacheter large et énorme était encore mouillé. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • [...] les crayons de couleur, le papier blanc, les règles en palissandre, la poudre d’or, les larges pains à cacheter blancs que je mangeais à poignées… — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 50.)
  2. (Zoologie) Synonyme de hocheur (singe).

TraductionsModifier