Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin cera (« cire, cire à cacheter, tablette à écrire, statue de cire » et, en poésie, « cellule des abeilles »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cire cires
\siʁ\
 
Gâteaux de cire d'abeilles (1).
 
Des bougies de cire (4).

cire \siʁ\ féminin

  1. Matière molle, très fusible et jaunâtre, avec laquelle les abeilles construisent les gâteaux de leurs ruches et qu’on emploie à différents usages, dans les arts, dans l’économie domestique, etc.
    • Il faut débarrasser le coton des produits ligneux, pectiques, mucilagineux ainsi que des gommes, résines et cires qu'il peut renfermer …. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Une tiédeur extraordinaire soufflait dans ce caveau qui répandait aussi un singulier parfum où revenait, dans un souvenir de terre humide, un relent de cire chaude ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Frotter un parquet, un meuble avec de la cire.
    • Boucher de petits trous avec de la cire.
  2. (Par analogie) (Arts) Matière plastique à chaud et rigide à froid.
    • Depuis l'Argonne de 1914, le chant d’abeilles des balles s'est inscrit dans mes circonvolutions cérébrales comme, dans la cire d'un disque, un refrain prêt à jouer dès le premier tour de manivelle […]. — (Marc Bloch, L'étrange défaite : La déposition d'un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, p.86)
  3. (Vieilli) (Par extension) Luminaire d’une église.
    • La cire appartient au curé.
    • Les funérailles ont coûté tant pour la cire.
  4. (Par analogie) Composition faite de laque et d’autres matières, à laquelle on donne diverses couleurs et dont on se sert pour cacheter les lettres.
    • Un bâton de cire d’Espagne, de cire à cacheter.
    • Un cachet de cire rouge, de cire noire.
  5. (Anatomie) Humeur épaisse et jaune qui se forme dans les oreilles. → voir cérumen
  6. (Botanique) Résine, assez semblable à la cire des abeilles, qui coule de certains arbres et qu’on appelle cire végétale.
  7. (Zoologie) Membrane ayant l’aspect de la cire, qu’on remarque à la base du bec de certains oiseaux.

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe cirer
Indicatif Présent je cire
il/elle/on cire
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je cire
qu’il/elle/on cire
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
cire

cire \siʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cirer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cirer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe cirer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe cirer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe cirer.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

cire \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de chiere.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

Forme de verbe Modifier

cire \Prononciation ?\

  1. Infinitif de cio.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.