ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin pascuum (« pacage, pâturage »)[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pasco
\Prononciation ?\
paschi
\Prononciation ?\

pasco \Prononciation ?\ masculin

  1. (Littéraire) Pâturage.

SynonymesModifier

RéférencesModifier

  1. « pasco », dans Treccani, Dictionnaire, encyclopédie et thésaurus italien en ligne → consulter cet ouvrage

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *pa- (en)[1] (« nourrir ») qui donne aussi pabulum, pabulor, papo, papa.
De ce radical dérivent aussi l’anglais feed (« nourrir »), food (« nourriture »), le tchèque pást (« paitre »).

Verbe Modifier

pāscō, infinitif : pascere, parfait : pāvī, supin : pāstum \Prononciation ?\ (voir la conjugaison)

  1. Faire paître.
    • greges armentaque pascere. — (Ovide)
      mener au pâturage le gros et le petit bétail.
  2. Nourrir.
    • polus dum sidera pascet. — (Virgile)
      tant que le ciel alimentera le feu des astres.
  3. (Poétique) Paître.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage