patinoire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du mot patin et -oire. De patinoir, créé par Alphonse Lusignan en 1880 au Québec, pour contrer l’anglicisme skating-rink alors utilisé en France [1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
patinoire patinoires
\pa.ti.nwaʁ\

patinoire \pa.ti.nwaʁ\ féminin

  1. (Sports de glace) Surface d'eau glacée sur laquelle on peut faire du patinage ou du hockey sur glace.
    • En France, la plupart des patinoires sont dotées d'un système de réfrigération.
    • « On a décidé de faire une patinoire chez moi pour pas qu'il y ait de rassemblement et qu'on joue ensemble, moi et mon frère. On joue en équipe et c'est l'fun », a enchaîné son fils Gabriel, âgé de 9 ans. — (Catherine Boucher, Les patinoires familiales se multiplient à Rimouski, Le journal de Québec, 22 décembre 2020)
    • Tôt ou tard, sur la patinoire comme à l'extérieur, Perry risque d'être très utile au Canadien, lui qui compte 1045 matchs d'expérience en saison régulière et 145 autres en séries éliminatoires. — (Benoit Rioux, Corey Perry veut faire sa place, Le Journal de Montréal, 9 janvier 2021)
  2. (Par extension) Bâtiment abritant la surface d'eau glacée et doté de gradins.
  3. Aire de jeu d’un théâtre ou d’un match d’improvisation.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • patinoire sur l’encyclopédie Wikipédia