FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'espagnol picador.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
picador picadors
\pi.ka.dɔʁ\
 
Un picador en action.

picador \pi.ka.dɔʁ\ masculin

  1. (Tauromachie) Cavalier qui dans les combats de taureaux attaque l’animal avec la pique.
    • Il y a deux classes principales de toreros : les picadors, qui combattent à cheval, armés d’une lance ; et les chulos, à pied, qui harcèlent le taureau en agitant des draperies de couleurs brillantes. Parmi ces derniers sont les banderilleros et les matadors, dont je vous parlerai bientôt. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, pages 38-39)
    • mais le silence ne tarda pas à se rétablir, le taureau ayant fendu en deux le cheval du premier picador et désarçonné le second. — (Théophile Gautier, « Malaga, le cirque et le théâtre », Revue des deux Mondes, 1842).
    • Le picador a pour arme une lance ferrée d’une pointe d’un ou deux pouces de longueur ; ce fer ne peut pas blesser le taureau dangereusement, mais suffit pour l’irriter et le contenir. Un pouce de peau adapté à la main du picador empêche la lance de glisser ; la selle est très-haute par devant et par derrière, et ressemble aux harnais bardés d’acier où s’enchâssaient, pour les tournois, les chevaliers du moyen âge ; les étriers sont en bois et forment sabots, comme les étriers turcs ; un long éperon de fer, aigu comme un poignard, arme le talon du cavalier ; pour diriger les chevaux, souvent à moitié morts, un éperon ordinaire ne suffirait pas. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Le picador alcoolique et grisonnant avait devant lui un verre d’eau-de-vie de cazalas et se délectait à contempler une table où avaient pris place le matador dont le courage avait fui, et un autre matador qui avait renoncé à l’épée pour redevenir banderillero, et deux prostituées apparemment très décaties. — (Ernest Hemingway, La Capitale du monde, 1936. Traduit de l’anglais américain par Marcel Duhamel, 1946. Traduction revue par Marc Sapora, 2001, page 32)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • picador sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'espagnol picador.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
picador
\Prononciation ?\
picadors
\Prononciation ?\

picador

  1. (Tauromachie) Picador.

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de picar avec le suffixe -dor.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
picador
\pi.kaˈðoɾ\
picadores
\pi.kaˈðoɾ.es\

picador masculin

  1. Piqueur, utilisateur de pique.
  2. (Tauromachie) Picador.

RoumainModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cas non articulé articulé non articulé articulé
Nominatif
Accusatif
picador picadorul picadori picadorii
Datif
Génitif
picador picadorului picadori picadorilor
Vocatif - -


picador

  1. (Tauromachie) Picador.

SuédoisModifier

 

ÉtymologieModifier

(XVIIIe siècle) De l'espagnol picador[1].

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier picador picadoren
Pluriel picadorer picadorerna

picador \Prononciation ?\ commun

  1. (Tauromachie) Picador.

VariantesModifier

RéférencesModifier