Voir aussi : Platée, platee, plateé

Étymologie

modifier
(XVIIe siècle) Dérivé de plat, avec le suffixe -ée.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
platée platées
\pla.te\

platée \pla.te\ féminin

  1. (Familier) Contenu d’un plat servi abondamment.
    • Il avalait les platées les moins ragoûtantes, d’un air de gourmandise. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Depuis quatre heures qu’il mangeait, plus de cent étaient venus s’asseoir autour de lui, histoire de prendre une queue d’ablette et de lui offrir le reste de la platée. — (Ernest Pérochon, Nêne, 1920)
    • L’habitude, prise dès le séminaire, de recevoir des supérieurs, ainsi qu’une aumône, le pain quotidien ou la platée de haricots fait de nous, jusqu’à la mort, des écoliers, des enfants. — (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936, réédition Le livre de poche, 1968, page 68)
    • Strépoukhoff lui apporta une platée de gruau et de choux. — (Henri Troyat, La Gloire des vaincus)
    • Une platée de pommes de terre.
  2. (Architecture) Massif de fondation, qui comprend toute l’étendue du bâtiment.
    • Tracer le plan d’un édifice sur la platée.

Synonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier


Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier