prendre en mauvaise part

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De prendre et en mauvaise part.

Locution verbale Modifier

prendre en mauvaise part \Prononciation ?\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. Être mécontent d’une chose, recevoir mal ce qu’on nous dit, ce qu’on nous fait, le trouver mauvais.
    • Les autres assistants n’étaient pas moins plaisants et parurent prendre en fort mauvaise part la sortie indiscrète que je venais de me permettre contre les cloaques de la ville de Scharkoë. — (Jérôme-Adolphe Blanqui, Voyage en Bulgarie 1841, chapitre VIII, 1845)
    • Il devait avoir des motifs bien sérieux pour prendre en mauvaise part une petite phrase si inoffensive, fit Porphyre en éclatant de rire. — (Fédor Dostoïevski, Crime et Châtiment I, Troisième partie, Chapitre V, 1866)
  2. (Pronominal) Être susceptible d’une mauvaise interprétation.
Ce mot peut se prendre en mauvaise part.

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier