récupération

Voir aussi : recuperation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin recuperatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
récupération récupérations
\ʁe.ky.pe.ʁa.sjɔ̃\

récupération \ʁe.ky.pe.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de récupérer, de recueillir.
    • Une idée intéressante, qui pourrait améliorer très sensiblement le prix de revient total du transport, est celle de la récupération des frigories disponibles à la regazéification. — (Annales des mines, 1959, vol.148, page 343)
    • Ce que nous savons du genre d’élevage pratiqué nous incite à penser que la récupération du fumier était faible. Les 20 à 30 millions de moutons pacageaient presque toute l'année sur les landes ; une faible part pacageait les jachères. — (Henri Noilhan, Histoire de l'agriculture à l'ère industrielle, Paris : E. De Boccard, 1965, p. 137)
    • La valorisation du patrimoine juif est un processus de grande ampleur en Catalogne où la restauration des calls (nom hébreu désignant les quartiers juifs au Moyen Âge) et la récupération des témoignages du passé, ont donné des résultats notoires. — (Danielle Rozenberg, Séfarad et ses miroirs (miroir et identité), dans Enjeux d’histoire, jeux de mémoire: les usages du passé juif, 2006, page 471)
  2. Collecte d’objets et matières considérés comme des déchets par leurs propriétaires, afin de les revaloriser par le recyclage, le compostage ou tout autre type de transformation.
    • Les acides ayant servi à la nitration peuvent aussi être récupérés à l’aide de dénitrants. Ces appareils sont à notre avis les plus économiques à employer pour la récupération des acides ayant servi à la fabrication des nitro-celluloses. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Elle était dingue des fringues de créateur et ne kiffait pas trop mon style vestimentaire, tendance récupération. Mais elle ne désespérait pas qu'un jour je prenne exemple sur elle : […]. — (Marie-Claire Boucault, Le mystère de la tombe Gaylard, Nathan, 2010)
  3. (Sociologie) (Par analogie) Procédé visant à déformer les idées ou les propos d’autrui, afin de cautionner ses propres avis.
    • Mick Jagger écourte son séjour à Davos, craignant une récupération politique : « J’ai toujours été intéressé par l’économie et les événements mondiaux. Mais je me retrouve utilisé comme jouet politique et beaucoup de commentaires inexacts ont été faits sur mes opinions politiques ». — (AFP/Le Point, 24 janvier 2012)
  4. État de repos après un effort.
    • Attablé à une terrasse, cours de la République, un nom qui sonne toujours bien à l'oreille, Alfred expliqua qu'il était en phase de récupération. — (Bernard-Roger Mathieu, Alfred Le Wisigoth, Éditions Le Manuscrit, 2004, page 105)

AbréviationsModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   récupération figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier