Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin visere (« voir attentivement ») dont sont issus « vision, visible », etc.

Verbe 1 Modifier

viser \vi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mirer, diriger attentivement son regard ou une arme vers un but pour y lancer quelque chose.
    • Un capitaine réglait le feu : « A vous, Judin! » Le petit lignard visait soigneusement, lâchait la détente. — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.168, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
  2. (Populaire) Regarder.
    • La fourgue? T'as parlé de la fourgue? Eh bien, vise. Le gros qui rentre, c'est Ferdinand […]. Il t'achète tout et le bazarde. C'est un as dans son genre. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  3. Chercher à atteindre, à toucher.
    • La mort fauche. Elle fauche à tort et à travers. Peu lui importe. Ceux qu'elle a visés, elle va les chercher là où ils semblent le plus en sécurité. — (Jacques Mortane, La guerre des airs : Traqués par l'ennemi, p.69, Baudinière, 1929)

viser intransitif

  1. Avoir en vue une certaine fin, un certain résultat.
    • Peut-être qu’avant le mariage il pinçait déjà en cachette la Julie. Alors tout ce manège, toute cette comédie, ne visait qu’à lui faire endosser, à lui le patron bonne poire, la paternité du moutard. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il discernait qu'il avait affaire à un personnage exceptionnellement distrait, mais il n'était pas responsable d'une pareille balourdise chez cet hurluberlu qui visait à l'élégance. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Très vite incriminés, les naturalistes ont procédé à une enquête visant à reconstituer la progression des loups depuis les Abruzzes jusqu'au Mercantour. — (Isabelle Mauz, Gens, cornes et crocs, page 221, Éditions Quae, 2005)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Verbe 2Modifier

viser \vi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Voir, examiner un acte et le revêtir d’une formule — parfois appelée visa — qui le rend valable.
    • Il a fait viser son passeport.
    • Viser et parapher des livres de commerce.
    • Viser un article du code, s’y référer.
    • Pour les décrets non prioritaires ou non urgents, une fois recueilli le contreseing du ministre porteur du texte, un délai qui ne saurait excéder quinze jours paraît suffisant pour que les services concernés des autres ministres contresignataires soient informés de ce texte, que leur cabinet le vise et que le contreseing du ministre puisse être apposé. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

RéférencesModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

viser \Prononciation ?\

  1. Aiguille (d'une horloge ou instrument).

NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

viser \Prononciation ?\

  1. Aiguille (d'une horloge ou instrument).

Verbe Modifier

viser: indicatif présent du verbe å vise, montrer.