FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin mirari.

Verbe Modifier

mirer \mi.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se mirer)

  1. (Armement) Viser, regarder avec attention l’endroitdoit porter le coup d’une arme à feu, d’une arbalète, etc.
    • Mirer le but. - Mirer son gibier.
    • Mais il faut dire que le plus spirituel des peintres modernes n’inventerait pas de charge si comique. L’animal tenait dans une de ses pattes de devant une raquette aussi grande que lui, et se dressait sur ses pattes de derrière pour mirer une énorme balle que lui renvoyait un gentilhomme en habit brodé. — (Honoré de Balzac, La Maison du chat-qui-pelote, Houssiaux, 1855)
  2. Regarder des œufs, en les plaçant entre son œil et la lumière, pour s’assurer qu’ils sont frais.
    • Le mirage s’effectue avec une lampe sur laquelle on a adapté un dispositif permettant de concentrer la lumière sur une petite surface de l’œuf. A défaut de lampe, il est possible de mirer les œufs face à une lumière intense (néon, soleil). — (Bernard Lardeux, Jean-Luc Boyer, La production du pigeon de chair, éditions France agricole, Paris, 2006, page 56)
  3. (Par analogie) Regarder par transparence.
    • Il mire son verre comme s’il espérait y trouver un sujet à plagier. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 80)
    • Dans les maisons patriciennes, de jeunes esclaves assurent le service : mélanger dans de grands cratères du vin pur tiré de l’amphore à de l’eau ; [...] présenter le vin aux convives dans des coupes en verre, pour mirer sa couleur. — (Didier Nourrisson, Crus et cuites : histoire du buveur, Perrin, Paris, 2013)
  4. (Pronominal) Se regarder dans un miroir ou dans une autre surface réfléchissante.
    • Dès que Rosanie put disposer de cette mystérieuse baguette, la première chose qu’elle en fit, ce fut d’en toucher sa coëffure & ses vêtemens ; ensuite elle se mira dans le plus prochain ruisseau ; où elle se trouva si belle & mise d’un si bon air, qu’elle se sçut beaucoup de gré du traité qu’elle venoit de faire. — (Histoire des femmes qui se sont rendues célébres dans la Littérature Françoise, tome III, J. P. Costard, Paris, 1771, pagess 172-173)
    • La jeune fille chantait de plus belle, elle arrachait toujours de nouvelles tiges de roseaux, et elle se mirait avec un redoublement de coquetterie dans le cristal de la source, ayant tantôt sa guirlande sur sa tête, et tantôt sur ses genoux. — (Xavier de Montépin , Les Chevaliers du Lansquenet, tome I: Le loup et l’agneau, Alexandre Cadot, Paris, 1857, page 117)
  5. (Pronominal) Se refléter.
    • [...] j’allai prendre, de la main de mon acolyte, la serpe et la lanterne au moment où une superbe truite venait se mirer; je l’amenai à la surface. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • C'était plutôt un vaste jardin dans lequel dormaient de grandes demeures qui se miraient dans de petits lacs. — (Hugo de Haan, Christine se révolte, Presses de la Cité, Paris, 1967)
    • L’emplacement de la bijouterie était occupé par une pharmacie ultramoderne où les silhouettes des acheteurs se miraient dans les vitres et la laque polie des armoires à médicaments. — (Maryse Condé, Desirada, Robert Laffont, Paris, 1997)

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin mirare.

Nom commun Modifier

mirer \Prononciation ?\ (voir la conjugaison)

  1. Regarder.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de mir avec le suffixe -er.
Mentionné dans le grand dictionnaire français-breton de François Vallée (1931, page 146a) : mirer, mirour pl. ien.

Nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté mirer mirerien mirerion
Adoucissante virer virerien virerion

mirer \ˈmiːrɛr\ masculin (pour une femme, on dit : mirerez)

  1. Conservateur.

VariantesModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté mirer
Adoucissante virer

mirer \ˈmiːrɛr\

  1. Impersonnel du présent de l’indicatif du verbe miret/mirout.