FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1379) De l’ancien français rebebe, dérivé de l’arabe xxx, rabâb.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rebec rebecs
\ʁə.bɛk\
 
Reconstitution d’un rebec médiéval.

rebec \ʁə.bɛk\ masculin

  1. (Musique) Ancien instrument de musique à archet et monté de trois ou quatre cordes, qui était joué par les ménestrels et les jongleurs au Moyen Âge.
    • La feuillée verte et touffue : un clerc du gai savoir qui voyage avec sa gourde et son rebec […] — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Son front ridé comme une botte à la hussarde ; son nez de perroquet, ses joues de chèvre lui donnaient une apparence des plus fantastiques, et si, au lieu de castagnettes, il avait eu en main un rebec gothique, il aurait pu poser pour le coryphée de la danse des morts sur la fresque de Bâle. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • A une époque voisine de la nôtre, le rebec donnait encore des signes d’existence. Il avait été spécialement attribué aux apprentis ménétriers, aux musiciens de guinguettes, de foire et de village, à qui des ordonnances de police, rendues dès le XVIIe siècle, interdisaient l’usage des basses, dessus et autres parties de violon [...]. — (Georges Kastner, Parémiologie musicale de la langue française, Paris, 1862, page 398)

NotesModifier

Le rabab ou rebab reste un instrument central dans la musique arabo-andalouse.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • rebec sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

rebec \Prononciation ?\

  1. Rebec.