Voir aussi : cordé

Français modifier

Étymologie modifier

Du latin corda, variante de chorda, signifiant proprement « boyau », puis « corde » en général.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
corde cordes
\kɔʁd\
 
Une corde. (1)

corde \kɔʁd\ féminin

  1. Tortis fait ordinairement de chanvre et quelquefois de coton, de laine, de soie, d’écorce d’arbres, de poil, de crin, de jonc et d’autres matières pliantes et flexibles.
    • Ils allaient haricotant les restes du Grand-I-Vert, ceux des châteaux ; car, à eux deux, dans les années les plus occupées, les plus prospères, ils n’avaient jamais pu fabriquer en moyenne trois cents soixante brasses de corde. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre troisième)
    • Et puis, il y avait la corde de serrage. Une bonne corde de sept mètres. Souple et solide. Une corde comme personne n’en vendait plus aujourd’hui. — (Bernard Clavel, Les Fruits de l’hiver, Robert Laffont, 1968)
    • Là-bas, il y a des cordes, du Scotch, tout ce qu’il faut pour l’empêcher de bouger ou de crier s’il veut faire le mariole. — (Boileau-Narcejac, Opération Primevère, 1973)
  2. Câble tendu en l’air et attaché par les deux bouts, sur lequel certains bateleurs dansent.
    • Aller voir les danseurs de corde.
    • Danser sur la corde raide, exécuter des pas mesurés et des tours de force sur une corde tendue. (Sens figuré) Se trouver dans une situation embarrassante, incertaine, où l’on court risque à tout moment de succomber.
  3. (Par métonymie) Supplice de la potence.
    • 2500. Le Viol est puni de la Corde, étant commis envers me Vierge, une Femme mariée, &c. […]. On pourroit punir de la Roue le Viol qui auroit été commis envers une Fille non nubile. — (Le droit général de la France et le droit particulier à la Touraine et au Lodunois, contenant les matières civiles, criminelles et ecclésiastiques, et une explication méthodique des disposition des coutumes de Touraine et de Lodunois, tome 1, par Thomas Jules Armand Cottereau, Tours : chez F. Vauquer-Lambert, 1778, page 213)
  4. Tortis de chanvre, de crin, ou d’autres matières, dont on garnit les arcs et les arbalètes pour les bander.
    • Mettre une corde à un arc.
    • Quand la corde est trop tendue, elle se rompt.
    • Avoir plusieurs cordes, plus d’une corde à son arc, Avoir plusieurs moyens pour parvenir à son but, à ses fins.
  5. (Musique) Fil de boyau ou de métal, etc., que l’on tend sur certains instruments de musique et que l’on fait résonner avec les doigts, ou avec un archet, ou avec des touches, etc.
    • A droite du piano, le violoncelliste émergeait de la fosse, la tête appuyée contre la crosse de son instrument dont il pinçait les cordes en regardant fixement devant lui. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • L’harmonicorde de Debain, sur lequel Lefébure Wely excellait, était un harmonium pourvu de cordes tendues qui pouvaient être, ou non, frappées pour donner plus de netteté à l'attaque. — (Gérard Condé, Charles Gounod, Fayard, 2009)
    • (Sens figuré) Toucher la corde sensible, parler de ce qui intéresse le plus vivement une personne, de ce qui lui fait le plus de peine ou de plaisir.
    1. (Par métonymie) Instrument à cordes.
      • Les cordes de l’orchestre.
  6. (Anatomie) Ligament inférieurs de la glotte, producteur du son de la voix.
    • Cordes vocales.
  7. (Par extension) Note, son.
    • La quinte a cinq cordes.
    • La voix de ce chanteur est belle dans les cordes élevées.
    1. Accord.
      • Corde fondamentale.
  8. (Géométrie) Segment joignant les deux extrémités d’un arc, en particulier d’un arc de cercle.
    • Toute corde partage le cercle en deux parties, égales ou inégales en surface, qui se nomment segments.
  9. Fils dont le drap est tissu.
    • Son habit est tout râpé, il montre la corde, il est usé jusqu’à la corde.
    • (Sens figuré) Cet homme montre la corde, il fait voir qu’il en est aux expédients, à ses dernières ressources.
  10. (Vieilli) (Métrologie) Quantité de bois à brûler, qu’on mesurait autrefois avec une corde, et qui, à Paris, équivalait à 3,8 stères.
    • Cent cordes de bois.
    • Avoir mené cette vie-là, avoir déjà vécu quatre années d’une autre guerre et se retrouver à espérer une corde de bois et à compter ses mégots ! — (Bernard Clavel, Les Fruits de l’hiver, Robert Laffont, 1968)
    • Ici, le bois se compte par cordes, dont l’unité de mesure peut varier d’un canton à l’autre, une corde, aux Crozets, vaut quatre stères. — (Jean-Baptiste Harang, Nos cœurs vaillants, Paris, Grasset, 2010, page 70)
  11. (Gymnastique) Un des cinq engins utilisés en gymnastique rythmique.
  12. (Théorie des graphes) Arête non incluse dans un cycle, mais qui relie deux de ses sommets.
  13. (Physique) (théorie des cordes) Constituant ultime de la matière encore hypothétique du diamètre de l’échelle de Planck.
 
Les niveaux de grossissements : monde macroscopique, monde moléculaire, monde atomique, monde subatomique, monde des cordes.
Note : Dans ce sens, le mot corde viens de la traduction de l’anglais string theory (« théorie des cordes »)
  1. (Sports hippiques) Côté intérieur de la piste d'un hippodrome, matérialisée par une lice, de petits piquets régulièrement espacés ou une barrière.

Dérivés modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

  • Le thésaurus corde en français  

Apparentés étymologiques modifier

Dérivés dans d’autres langues modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe corder
Indicatif Présent je corde
il/elle/on corde
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je corde
qu’il/elle/on corde
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
corde

corde \kɔʁd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de corder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de corder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de corder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de corder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de corder.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • corde sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier

Ancien français modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

corde *\Prononciation ?\ féminin

  1. Corde.
  2. (Musique) Corde.

Dérivés dans d’autres langues modifier

Références modifier

Italien modifier

Forme de nom commun modifier

Singulier Pluriel
corda
\ˈkor.da\
corde
\ˈkor.de\

corde \ˈkor.de\ féminin

  1. Pluriel de corda.

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Latin modifier

Forme de nom commun modifier

corde

  1. Ablatif singulier de cor.