FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1611) Dérivé du latin rotare (« tourner »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin rotateur
\ʁɔ.ta.tœʁ\

rotateurs
\ʁɔ.ta.tœʁ\
Féminin rotatrice
\ʁɔ.ta.tʁis\
rotatrices
\ʁɔ.ta.tʁis\

rotateur \ʁɔ.ta.tœʁ\

  1. (Anatomie) Qualifie les muscles qui font tourner sur leur axe les parties auxquelles ils sont attachés.
    • Muscle rotateur.
  2. Qui tourne sur lui-même.
    • Quand, du haut de Bun Hill, ils eurent vu la guêpe mécanique, avec ses plans rotateurs dorés par le couchant, rejoindre en bourdonnant l’abri du hangar, ils reprirent le chemin de la fruiterie, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 42 de l’éd. de 1921)
    • L’action rotatrice en dehors exercée par le couturier s’effectue avec moins de puissance et d’étendue qu'on ne l’a cru jusqu’à présent. — (Guillaume-Benjamin-Armand Duchenne, Physiologie des mouvements démontrée à l’aide de l’expérimentation électrique et de l’observation clinique et applicable à l’étude des paralysies et des déformations, J.-B. Baillière et fils, 1867, 872 pages, page 391)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rotateur rotateurs
\ʁɔ.ta.tœʁ\

rotateur \ʁɔ.ta.tœʁ\ masculin

  1. Ce qui tourne.
  2. (Anatomie) Muscle qui fait tourner.
    • Le grand rotateur, le petit rotateur de l’œil.
    • Les rotateurs de la cuisse.
  3. (Zoologie) (Au pluriel) Classe d’animaux microscopiques qui vivent dans l’eau.

TraductionsModifier

RéférencesModifier