Voir aussi : Rotte

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

rotte \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de reorte.

RéférencesModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

rotte neutre

  1. Rat.

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rotta
\'rot.ta\
rotte
\'rot.te\

rotte \'rot.te\ féminin

  1. Pluriel de rotta.

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin rotto
\'rot.to\
rotti
\'rot.ti\
Féminin rotta
\'rot.ta\
rotte
\'rot.te\

rotte \'rot.te\

  1. Féminin pluriel de rotto.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe rompere
Participe Présent
Passé
(féminin pluriel)
rotte

rotte \ˈrot.te\

  1. Participe passé au féminin pluriel du verbe rompere.

NéerlandaisModifier

Forme de verbe Modifier

rotte

  1. Première, deuxième et troisième personne du singulier du prétérit du verbe rotten.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 82,5 % des Flamands,
  • 89,2 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

rotte neutre

  1. Rat.

TourangeauModifier

ÉtymologieModifier

De latin rotare.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rotte rottes
\Prononciation ?\

rotte \Prononciation ?\ masculin

  1. Lien fabriqué en chêne, en orme ou en saule fait avec des branches vertes tordues pour les rendre plus souples.

RéférencesModifier

  • Jean-Claude Raymond, La langue de Rabelais et le parler du sud de la Touraine et du Loudunais : À la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou, 2008 → [version en ligne]
  • Maurice Davau, Le vieux parler tourangeau : Sa phonétique, ses mots et locutions, sa grammaire, C.L.D. Normand et Cie, 1 janvier 1979, 505 pages