Voir aussi : Rouget

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Composé de rouge et -et.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rouget rougets
\ʁu.ʒɛ\

rouget \ʁu.ʒɛ\ masculin

  1. Nom donné à différents poissons de coloration rouge, et spécialement à un petit poisson de la méditerranée qui a deux longues barbes sous la mâchoire inférieure.
    • Les poissons qu'on y pêche sont d'un goût excellent; ceux qu'on estime le plus et qu'on rencontre le plus fréquemment, sont : le rouget, le maquereau, le loup, la sole, deux espèces de sardines enfin et sur-tout le mulet (vulgairement muge), dont nos pêcheurs distinguent aussi deux variétés. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, page 76)
    • Il y avait encore des rougets de roche, à la chair exquise, du rouge enluminé des cyprins. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Mon petit, j’ai deux rougets… Et puis, tu sais, du bœuf en daube… Tu m’en diras des nouvelles, té. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
  2. (Médecine vétérinaire) Maladie infectieuse qui sévit sur les porcs, contagieuse, transmissible à l’homme et caractérisée par des plaques rouges sur la peau.
    • Maladie rouge, rougeole du porc, mal pourpre, le rouget, maladie contagieuse spéciale au porc, sévit dans certaines régions « pays à rouget », principalement au printemps et en été jusqu’au début de l’automne. — (Garcin, Guide vétérinaire, 1944, page 237)
  3. (Populaire) Cuivre rouge.
    • J’ai grinchi 4 plombes de rouget à bord de la Jeanne d’Arc. — (Ansiaume, Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest , 1821, f. 12 vo, § 327)
    • C’est peut-être du dur ? […]
      − Non […] c’est du rouget […].
      − Va me chercher le rouget […] viens chercher le rouget.
      — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, t. 6, 1843, page 132)
  4. (Botanique) Nom populaire de divers champignons, roses ou orangés, tels l’oronge, etc.
  5. (Entomologie) (Populaire) Synonyme de aoûtat.
    • Les rougets abondent durant l’été et l’automne en certaines contrées. — (Brumpt, Précis de parasitologie, 1910, page 504)
    • Voilà qu'elle le découvrait, le doux cortège de feuilles, de fleurs et de fruits, fait aussi d'orties, d'épines-noires, de chardons, de bestioles piquantes, suçantes ou térébrantes, rougets, taons, guêpes, frelons, mille-pattes, fourmis, perce-oreilles, gâtant fort la poésie des papillons, libellules ou autres bêtes à bon Dieu. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 214)

SynonymesModifier

Poisson :

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • rouget sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

rouget \Prononciation ?\ masculin (graphie inconnue)

  1. (Ichtyologie) Gardon.
  2. (Botanique) Variété de pommes.

RéférencesModifier