FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1370) Du latin sanies.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sanie sanies
\sa.ni\

sanie \sa.ni\ féminin

  1. (Médecine) Pus séreux qui sort des ulcères ou des plaies non soignées.
    • Sur ce crucifix, qui devait figurer à un supplice, on n’avait pas épargné le sang, la sanie, les tumeurs livides. C’était la plus hideuse pièce d’anatomie qu’on pût voir. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, réédition Éditions Complexe, 1989, page 65)
    • Quand ils pénétrèrent dans la salle de pansement, l'odeur de sanie et de sueur était si forte que Maillat se sentit mal à l'aise. — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 57)
    • Les premiers pillards qui descendirent dans les caves n’en purent pas remonter. […] De la mêlée noire montaient les odeurs mélangées du sang frais, de la vinasse et de la sanie. — (René Barjavel, Ravage, Gallimard, 1943, Édition Folio plus, 1996, pages 155-156)
    • Adieu, qu’elle dit, à la coprologie. Toute sa vie fourrer son nez dans les fèces des nouveaux-nés, merci bien. Toute ma vie renifler les déjections, les pus, les sanies, ah non j’en ai assez. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, page 147)
    • (Figuré)Il sentait couler dans ses veines toute la sanie des rêves impuissants, des appétences infécondes, et sur son échine s’appesantissait le fardeau de la résignation et de la timidité. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
    • (Figuré) J’ai visité la fameuse rue Clodion qui est le cauchemar des hygiénistes nancéiens […] Mais du moins Nancy ne se trouve pas en présence d’un problème insoluble : il n’y a pour ainsi dire qu’à l’état d’échantillon exceptionnel une sanie qui constitue, ailleurs, des agglomérations entières. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « sanie [sa.ni] »

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

PolonaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux slave[1] qui donne saně (« luge ») en tchèque, сани, sani (« traîneau »), санки, sanki (« luge ») en russe, шейна, šejná en bulgare.

Nom commun Modifier

sanie \Prononciation ?\ masculin inanimé pluriel

  1. Traîneau.
    • Dzieci z przyjemnością korzystały z bezpłatnych przejażdżek saniami.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • sanie sur l’encyclopédie Wikipédia (en polonais)  

RéférencesModifier

  1. « sani », dans Aleksander Brückner, Słownik etymologiczny języka polskiego, 1927