FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1572) Dénominal de signal.

Verbe Modifier

signaler \si.ɲa.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Appeler ou attirer l’attention de quelqu’un sur une personne ou sur une chose.
    • Lorsqu'une bande de baleines est signalée, la nouvelle se répand aussitôt dans tout l'archipel au moyen de feux allumés sur les montagnes ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.37)
    • 27 octobre 1851 : le juge de paix de La Chapelle d’Angillon signale que la commune d’Ivoy-le-Pré est agitée par des « meneurs » d’Henrichemont. — (Claude Ferrieux, Les Derniers Tisserands, 2007,)
    • Aucune découverte préhistorique n’a été signalée à Sauvagny, sans doute par absence de prospection de ce terroir, de la vallée de l’Œil et de ses affluents, aux terrains légers qui, pourtant, conviennent à l’implantation d’habitats. — (Maurice Piboule, Mémoire des communes bourbonnaises: du bocage au Val de Cher, tome 3, Fédération départementale des foyers ruraux de l'Allier, 1994, p. 203)
    • Ce personnage suspect a été signalé à la police.
    • Je dois signaler ce fait à votre attention.
    • Il a signalé les nombreuses erreurs de cet historien.
  2. Indiquer par un signal.
    • Le train est signalé.
    • Signaler l’ennemi.
    • Signaler la terre.
  3. (Figuré) Faire remarquer. — Note : Il se dit en bonne et en mauvaise part.
    • Signalons, de plus, que la Nouvelle-Zélande a une flore complexe et les îles Hawaï une flore très particulière. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 189)
    • Il a signalé son courage, sa valeur dans cette occasion.
    • Des fêtes signalèrent ce grand événement.
    • Ce prince signala son règne par d’heureuses innovations.
    • D’horribles cruautés ont signalé son passage.

se signaler (Pronominal) (pronominal : se signaler)

  1. Se distinguer, se rendre célèbre : on le dit en bonne et en mauvaise part.
    • Au bord des petits lacs des Alpes, plus ou moins comblés, se forment des tourbières appelées fagnes ; pour le touriste elles se signalent par les élégantes houppes blanches des Linaigrettes. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 169)
    • Il s’est signalé dans les arts, dans les lettres, dans les sciences.
    • Il s’est signalé par ses cruautés, par ses injustices.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier

SuédoisModifier

Forme de nom commun Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier signal signalen
Pluriel signaler signalerna

signaler \Prononciation ?\

  1. Pluriel indéfini de signal.