Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
son sons
\sɔ̃\

sons \sɔ̃\ masculin

  1. Pluriel de son.
    • J’avais acheté une vieille 4L dont les cardans exténués rendaient d’inquiétants sons de castagnettes et je roulais des journées entières sur des routes où la mort guettait à chaque virage. — (Bernard Fauconnier, Kaïros, Grasset, 1997, chapitre 3)

PrononciationModifier

AnglaisModifier

Forme de nom commun Modifier

sons pluriel

  1. Pluriel de son.

PrononciationModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Forme de verbe Modifier

sons \Prononciation ?\ (graphie ABCD)

  1. (Ouest de la Haute-Bretagne) Première personne du pluriel du présent de l’indicatif du verbe étr.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Chapè Chapiao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, p. 141

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté[1] à sum (« être ») avec le sens de « étant [la cause de] ». On appelait morbus sonticus[2] une maladie servant d'excuse légitime soit au plaideur, soit au soldat.
Antoine Meillet[3] explique : « sōns a la forme du participe présent de sum ; cf. gr. ὄν, skr. sán (acc. sg. sántam), v. sl. sy (nom. pl. sǫšte) ; pour un Latin, il n’y avait rien de commun entre sōns et sum, mais sum n’a pas conservé de participe, ce qui indique que l’ancien participe a dû être affecté à un emploi spécial ; et l’on ne connaît de participe que pour des formes à préverbe : prae-sēns, ab-sēns. Le vocalisme o de sōns se retrouve dans euntem en face de iēns et dans uoluntās. Quant au sens, il devrait s’expliquer par un usage juridique. En vieil islandais, sannr signifie à la fois « vrai » et « coupable » ; et le groupe de v. sax. sundia, vieux haut allemand suntea a été employé à désigner le « péché ». En indo-iranien, le mot satya- « vrai » (sanskrit सत्य, satya (« vrai, réel ») de *sn̥t-ios, avestique haiþyō, v. perse hašiya) a une valeur religieuse. Pour expliquer tout à fait le sens de sōns, il faudrait connaître les anciennes formules où figurait le mot ; une valeur juridique est nette dans sonticus. »

Adjectif Modifier

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif sons sons sons sontēs sontēs sontia
Vocatif sons sons sons sontēs sontēs sontia
Accusatif sontem sontem sons sontēs sontēs sontia
Génitif sontis sontis sontis sontium sontium sontium
Datif sontī sontī sontī sontibus sontibus sontibus
Ablatif sontī sontī sontī sontibus sontibus sontibus

sons \Prononciation ?\

  1. Nuisible, funeste, coupable, criminel.

NotesModifier

Inusité au nominatif.

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif sons sontēs
Vocatif sons sontēs
Accusatif sontĕm sontēs
Génitif sontĭs sontiŭm
Datif sontī sontĭbŭs
Ablatif sontĕ sontĭbŭs

sons \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. (Droit) Coupable, criminel.
    • comprehensio sontium, Cicéron.
      arrestation des coupables.

RéférencesModifier

  1. « sons », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  2. Michel Bréal et Anatole BaillyDictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage
  3. Dictionnaire étymologique de la langue latine, p. 636