FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
soutien soutiens
\su.tjɛ̃\

soutien \su.tjɛ̃\ masculin

  1. Ce qui soutient, ce qui appuie.
    • Ce pilier est le soutien de toute la voûte, de toute la salle.
    • C’est le soutien de tout l’édifice, de toute la maçonnerie.
  2. (Figuré) Appui, défense, protection.
    • Beaucoup de mes interlocuteurs me signalent encore, […], la conception qu'on a du suffrage universel en ces contrées, où l'homme politique doit accepter d'être, dans la métropole, le protecteur, le soutien, le truchement de ses mandants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Depuis que le comte lui avait promis son soutien pour les prochaines cantonales, il fayotait sans vergogne et Archibald, en qualité de protégé de ce dernier, trouvait à ses yeux toutes les grâces du monde. — (Dominique Moimeaux, Un coin tranquille à mourir, Editions Edilivre, 2015, chap.21)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
soutien soutiens
\su.tjɛ̃\
 
Armoiries avec soutiens (sens héraldique)

soutien \su.tjɛ̃\ masculin

  1. (Héraldique) Ornement extérieur posé de part et d’autre d'un écu pour le soutenir.
    • Coupé, au premier d’azur à trois merlettes d’argent accompagnées en chef d’une étoile du même (qui est de la famille Carnot), au deuxième aussi d’azur à deux faces ondées d’argent (qui est de la famille de Selve). Couronne murale d’or à trois tours crénelées. Soutiens : deux gerbes d’or, mouvant de la pointe, retenues par un lien d’azur, qui est de Cerny. → voir illustration « armoiries avec soutiens »

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • soutien sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier